Logement

Rembourser mon crédit immobilier par anticipation, c'est intéressant ?

J'envisage de rembourser mon crédit immobilier par anticipation. Y a-t-il des pénalités ? Est-ce vraiment avantageux  ? Quel est le meilleur moment pour me lancer ?

Rembourser mon prêt immobilier par anticipation : quelles pénalités ?

Premier réflexe : vous replonger dans votre contrat de crédit immobilier. Regardez si des IRA (Indemnités de Remboursement Anticipé) ou PRA (Pénalités de Remboursement Anticipé) sont prévues. Au moment de souscrire votre prêt, vous aviez peut-être envisagé ce remboursement anticipé et négocié l'annulation des pénalités ?

Les indemnités ne dépassent pas 6 mois d'intérêts des sommes remboursées au taux moyen du prêt, avec un plafonnement à 3% du capital restant dû avant le remboursement anticipé. Rapprochez-vous de votre conseiller pour les calculer avec précision.

J'ai entendu parler de cas d'exonération d'indemnité ?

En effet, depuis le 1er juillet 1999, vous êtes complètement exonéré dans certains cas. Il faut que le remboursement anticipé de votre crédit immobilier intervienne après :

  • la vente de votre bien dans le cadre d'un changement de lieu de travail
  • un licenciement ou une cessation forcée d'activité professionnelle.

En cas de décès, votre conjoint ou vos héritiers sont exonérés de pénalités s'ils optent pour le remboursement anticipé du prêt immobilier.

Y a-t-il un bon moment pour procéder au remboursement anticipé de mon crédit ?

Bonne question : rembourser un crédit immobilier par anticipation, c'est aussi une question de timing ! Cette solution peut être avantageuse lorsque :

  • le taux d'intérêt de votre crédit immobilier est supérieur au taux de l'inflation (l'augmentation du coût de la vie) actuel
  • vous vendez pour acheter et votre nouveau financement est accordé par la même banque
  • la durée restante du prêt est longue et le taux d'intérêt est élevé.

Je n'ai donc pas toujours intérêt à rembourser par anticipation ?

C'est vrai. Le remboursement anticipé d'un crédit immobilier n'est pas forcément avantageux si :

  • il reste moins de la moitié de la durée initiale de votre prêt
  • le taux d'intérêt de votre crédit en cours est bas
  • vous êtes soumis à des pénalités
  • vous déduisez les intérêts d'emprunt de votre impôt sur le revenu.

Et si les taux remontent, que dois-je faire ?

Comparez ce que rapporte un livret d'épargne et ce que vous coûte vraiment votre emprunt en cours. Peut-être vaut-il mieux investir à long terme les fonds prévus pour le remboursement anticipé de votre crédit immobilier ?

Beaucoup d'experts anticipent une probable remontée des taux d'intérêt. Dans ce cas, le remboursement anticipé de votre crédit immobilier serait encore moins intéressant.

S'il est fixe, le taux d'intérêt de votre prêt immobilier en cours ne variera pas. En revanche, votre épargne profitera de cette remontée des taux.