Toutes les options d'accessibilité du site CM | Raccourci vers le menu des marchés | Raccourci vers le menu principal | Raccourci vers le contenu principal | Raccourci vers les liens utiles | Raccourci vers le formulaire d'identification pour accéder à vos comptes | Raccourci vers le formulaire de recherche | Raccourci vers le pied de page
  • In english please
  • Nos outils en ligne
  • Simulations et devis
  • Souscriptions en ligne
  • Nos Guides PratiquesNos guides pratiques
  • A découvrir
  • Estimez facilement votre couverture prévoyance idéale

    Simulateur Prévoyance
    > Simulateur Prévoyance

    Pour choisir le crédit adapté à votre projet et à votre situation...

    Protection Vol
    > Découvrez notre comparateur

Accueillir un enfant dans sa famille

Pour vous permettre d’accueillir Bébé dans les meilleures conditions, le Crédit Mutuel met à votre disposition des conseils pratiques et diverses informations.

Préparer la naissance

Si accueillir un enfant au sein de son foyer est un grand bonheur, cet événement vous impose également beaucoup de nouvelles responsabilités. Mais pas de panique ! Votre Bancassurance vous informe, pour que vous soyez serein à l’arrivée du grand jour.

Obtenir des aides financières

Avant la 14e semaine de grossesse, veillez à adresser une déclaration de grossesse à l'organisme d'assurance maladie de la future maman. Ce dernier vous fera parvenir un "Guide de surveillance médicale de la mère et du nourrisson". Ce document comporte des feuillets relatifs aux 7 examens médicaux obligatoires avant l’accouchement, à savoir le 1er avant la fin du 3e mois de grossesse, puis un par mois du 4e mois jusqu’au terme.

Pensez également à vous rendre sur le site de la CAF. En effet, vous avez peut-être droit à une prime de naissance dans le cadre de la PAJE (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant), selon vos ressources. Cette allocation est versée au 7e mois de grossesse.

Si vous êtes dans le cas d’une grossesse multiple, sachez qu'il existe des associations qui vous aident et vous informent (par exemple, l'Association Jumeaux et Plus).

Le congé maternité

La durée du congé maternité dépend du nombre d'enfants qui composent déjà le foyer et du nombre de nourrissons attendus. Pour vous faire une idée, sachez que si vous attendez votre premier enfant, la durée légale du congé prénatal est de 6 semaines et celui du congé postnatal de 10 semaines.

Pendant cette période, la sécurité sociale verse des indemnités journalières à la (future) maman. Par contre, son employeur peut compléter cette somme à hauteur de son salaire, selon la convention collective dont l’entreprise dépend.

Le Crédit Mutuel
à vos côtés

Des formules d’assurance complémentaire qui veillent à préserver votre budget, votre santé et celle de votre famille.

Voir notre offre Assurance Santé

Sachez également que le père de l’enfant qui vient de naître peut demander à bénéficier d'un congé de paternité. Pris après la naissance de l'enfant, ce congé a une durée maximale de 11 jours calendaires (samedis, dimanches et jours fériés compris) et dure au maximum 18 jours en cas de naissances multiples.

Par ailleurs, les jours de congé de paternité se cumulent avec le congé de naissance de 3 jours accordé aux salariés pour la naissance de l'enfant.

Au moment de la naissance

Suite à l’accouchement, il faut déclarer la naissance de votre petite merveille. Cela est obligatoire, qu’il soit légitime ou naturel (si les parents ne sont pas mariés).

Cette démarche doit être effectuée dans les 3 jours qui suivent son arrivée. Si l'enfant naît un mercredi, un jeudi ou un vendredi, ce délai est repoussé jusqu’au lundi suivant. Si le dernier jour de déclaration est un samedi, un dimanche, un jour férié ou chômé, ce délai est prolongé jusqu'au 1er jour ouvrable suivant.

Toute personne ayant assisté à l’accouchement peut déclarer l’heureux événement à la mairie, auprès de l'officier d’état civil de la commune de naissance de l'enfant. Pour ce faire, il faut être muni du livret de famille (dans le cas d’un couple marié) et du certificat établi par le médecin ou la sage-femme en charge de l’accouchement. Ensuite, l’officier de l’état civil vous confie le carnet de santé du tout-petit.

 

Le saviez-vous ?

Dès la naissance, la Caisse d’allocations familiales verse une allocation mensuelle dite "de base", c’est-à-dire une aide pour financer la garde de votre enfant et un complément de revenus si la maman réduit son activité ou arrête de travailler.


Haut de page

 

Informations non contractuelles.