Agriculteurs

Xavier Sauvage, agriculteur entrepreneur dans l'âme

reply
Partager

Xavier Sauvage, agriculteur entrepreneur dans l'âme

À Saint-Martin-Boulogne, Xavier Sauvage a fait évoluer une exploitation familiale de quatre générations avec son temps et les désirs des consommateurs. Il vient d'inaugurer un distributeur automatique, en attendant le drive.

Comme un pied de nez. Depuis des décennies, la ferme du Bois l'Abbé observe la grande distribution l'encercler. Aujourd'hui, il suffit juste de traverser la route pour se rendre à Auchan. Pourtant, en 2016, c'est Xavier Sauvage, 43 ans, qui sait tirer partie de cet encombrant voisin : "Il y a énormément de passage avec des gens qui vont faire des courses, des salariés qui veulent manger le midi. Le positionnement est idéal pour un distributeur automatique !"

Distributeur automatique. Le mot est lâché. Xavier Sauvage, associé avec sa mère, vient d'installer l'une de ces machines en décembre. Les cent quarante casiers accueillent salades, concombres, pommes de terre et pommes tout court bien sûr, mais aussi, plus rare, du beurre, du fromage et de la viande. Cette dernière - boeuf et porc - est issue de l'exploitation, le reste provenant d'agriculteurs locaux.

Le succès a rapidement été rendez-vous. "Nous avions commencé avec soixante casiers, mais au bout de deux mois, nous avons réinvesti pour quatre-vingt de plus. J'ai appelé le Crédit Mutuel, il fallait réagir tout de suite. Le lendemain, j'avais une réponse positive. C'est une banque réactive, qui sait nous accompagner dans les moments importants comme dans les périodes les plus difficiles".

"Ne pas vivre sur nos acquis"

Car la vie du père de trois enfants, n'a pas toujours été un long fleuve tranquille. Installé depuis 2 000, il a d'abord perpétué la tradition familiale des vaches laitières. Mais les difficultés économiques, ainsi que des dissensions avec son associé d'origine, le conduisent à évoluer fortement. En quinze ans, il a réduit ses terres (de 90 à 50 hectares), s'est recentré sur les élevages bovins et porcins et a mis l'accent sur la vente de produits d'abord dans le magasin de ferme, depuis 2002, puis dans ce système de libre-service.

Cette diversification d'activités a profondément changé la structure de son chiffre d'affaires annuel. Aujourd'hui, c'est bien l'activité commerciale qui dépasse les revenus agricoles. Une question d'opportunité et d'analyse, indique le quadragénaire, qui a fait un BTS de. commerce : "On voit bien le retour des supérettes en centre-ville. C'est la même chose avec notre magasin de ferme, puis ce distributeur. Les modes de consommation évoluent, nous avons des clients qui viennent quatre fois par semaine. A nous de nous adapter en ne vivant pas sur nos acquis..."

Nouvelle preuve de cette volonté, la ferme du Bois l'Abbé va mettre en place dès cette fin d'année un drive.

Juste en face d'Auchan Drive, Xavier Sauvage promet d'être réactif : une commande passée avant midi sera disponible dès 16h-17h et si le client ne peut pas passer aux heures d'ouvertures du magasin, il la trouvera dans un casier sécurisé du distributeur. Entrepreneur dans l'âme !

Découvrez le portrait d'un autre sociétaire Crédit Mutuel Nord Europe : Fabrice Dubus, agriculteur de précision !