Particuliers

Le portrait de Benjamin, l'acteur des films publicitaires Crédit Mutuel

reply
Partager

Le portrait de Benjamin, l'acteur des films publicitaires Crédit Mutuel

Acteur du mutualisme ! Depuis 5 ans, la Caisse de Crédit Mutuel Paris 1-2 Louvre Montorgueil a vu l'un de ses sociétaires devenir acteur pour les films publicitaires du Crédit Mutuel.

portrait benjamin

Présentation

A l'écran, il est le fils de la saga familiale du Crédit Mutuel.

Dans la vraie vie, il s'appelle Benjamin Bernard. Marié, c'est un parisien de 33 ans.

Comme tout le monde, il paie ses impôts, a des problèmes de plomberie et ne parle pas constamment de sa banque avec ses (vrais) parents. La carrière de comédien de Benjamin Bernard a commencé très tôt. Dès l'âge de 18 ans, il décroche ses premiers contrats tout en poursuivant des études de théâtre, sa passion d'enfance. De sa mère qui travaillait dans le secteur social, il tire un certain sens de l'engagement, et de son père, musicien et compositeur de musique contemporaine, il a hérité du besoin de s'exprimer par les arts.

"J'aime la musique pour ce qu'elle nous raconte, lorsqu'elle est vectrice de mouvement et peut m'aider à écrire et à rêver".

C'est aussi à travers la danse qu'il s'exprime. Il est depuis toujours un adepte de la pluridisciplinarité : comédie, danse, musique.
Loin d'une formation classique de conservatoire d'art dramatique, son parcours de quatre ans à l'école Le Samovar (Paris) a forgé son besoin de mélanger les pratiques et les idées : "Cette école m'a permis de ne pas être un simple comédien mais le réel acteur de mes projets : écrire, répéter, avoir confiance en mes idées, saisir tous les outils de la création".

Des choses à dire

Sur le plan professionnel, il est notamment lié à deux compagnies théâtrales avec lesquelles il enchaîne les spectacles. Fort d'une quinzaine d'années d'expérience, il a le souci de la qualité. Pour lui, le théâtre doit avoir des choses à dire et proposer des idées.

"Je n'aime pas vraiment l'expression de théâtre engagé, car elle a un caractère trop politisé. Ce que je cherche, c'est réussir à montrer le monde autrement".

Il le fait également avec les enfants, comme son dernier spectacle en date, "Comment Mozart vient aux enfants" : sur scène, quatre musiciens (flûte, violon, alto et violoncelle), un acteur. Mozart, du haut de ses six ans, prend alors la parole.

Une longue histoire

Le Crédit Mutuel est-il le fruit du hasard ?
"Pas du tout, c'est une longue histoire". Cette histoire, c'est le Président de la Caisse, Celso Caraffini, qui la raconte : "On peut dire que j'ai vu naître et grandir Benjamin !"
Il connaît sa famille depuis les années 70 et a travaillé avec sa mère.
Les Bernard sont sociétaires de la Caisse depuis son origine et Benjamin a naturellement ouvert un compte dans la banque de ses parents.

"Quand j'ai acheté mon appartement, j'ai fait le tour des banques comme tout le monde pour voir ce qu'on pouvait me proposer. Finalement, je suis resté au Crédit Mutuel, la seule banque qui ait accepté de me faire confiance malgré mon statut d'intermittent et mes revenus irréguliers", explique-t-il.

"Dans une banque mutualiste, on connaît les situations familiales et professionnelles, et on a le pouvoir de mesurer les risques avec davantage de discernement", complète le Président.

Benjamin et son Président échangent. Ils parlent de leurs derniers voyages, de leurs projets, de leurs amis communs mais aussi de la prochaine Assemblée générale, du Procès Verbal (PV) du dernier conseil. Car Benjamin n'est pas seulement sociétaire, il est élu bénévole de la Caisse depuis trois ans.

"Le fait qu'il soit au conseil d'Administration lui permet de comprendre avec finesse le fonctionnement interne du Crédit Mutuel", souligne le Président. "Je ne peux malheureusement pas être présent à tous les conseils, mais je fais le maximum pour y participer", précise Benjamin. Ainsi, la réalité rejoint la fiction.

Notoriété bienveillante

Les Assemblées générales des Caisses de Crédit Mutuel ne manquent jamais de diffuser le ou les derniers opus de la saga familiale où Benjamin est souvent présent.

"Avec Hervé (le père), l'alchimie s'est créée dès notre rencontre au casting", explique-t-il. C'est cette complicité qui transparaît sur les écrans depuis une vingtaine de films.

"J'ai appris de son expérience de comédien, de sa décontraction, du plaisir qu'il prend à jouer". Et ça marche, puisqu'aujourd'hui les gens interpellent Benjamin Bernard dans la rue avec toujours autant de bienveillance. Ils voient en lui le fils idéal, le gendre idéal, le copain idéal, le client idéal.

Vous aussi, participez à la vie de votre Caisse locale, notamment en participant à l'Assemblée Générale

Le Crédit Mutuel est une banque coopérative, qui rend des comptes à ses 7,6 millions de sociétaires-clients et non à des actionnaires.

Tous les ans, ce sont plus d'un demi-million de sociétaires qui participent aux Assemblées générales des Caisses locales de Crédit Mutuel, où s'exprime ce fonctionnement démocratique.

En savoir plus sur les Assemblées Générales du Crédit Mutuel