Particuliers

Etaler ses dépenses pour préparer son mariage ou son PACS !

reply
Partager

Etaler ses dépenses pour préparer son mariage ou son PACS !

Un mariage (ou un PACS) coûte cher et les dépenses augmentent aussi vite que la liste des invités. Mais comme ce grand événement se prépare longtemps à l'avance, il est possible d'étaler les dépenses. Voici nos conseils.

dépenses mariage

Une fois la joie des fiançailles passée, vous vous plongez dans l'organisation de la noce. Vous avez probablement des dizaines d'idées pour rendre cette journée inoubliable, mais aussi des dizaines d'amis et de membres de la famille à inviter.

Et inexorablement la question du budget se pose rapidement. Si de nombreuses bonnes idées permettent d'optimiser son budget mariage/PACS, l'étalement des dépenses passe aussi par une indispensable phase de planification.

Établissez un budget prévisionnel

Fixez-vous rapidement un budget global maximum. Listez toutes les dépenses potentielles, vérifiez les prix et demandez des devis pour déterminer votre enveloppe globale. Prévoyez aussi entre 15 à 20 % de dépenses supplémentaires. Il y a forcément des imprévus !

Déterminez aussi rapidement qui paie quoi entre vous et vos familles respectives. Si vous financez votre mariage vous-même, déterminez de manière réaliste quelle somme vous pourrez mettre de côté chaque mois jusqu'à la noce.

Sur papier ou sur Excel, dressez un tableau prévisionnel avec toutes les dépenses prévues et les dates. Vous noterez ensuite dedans tous vos achats ainsi que les acomptes versés et ceux à venir.

Vous aurez alors une vision claire de vos dépenses semaine après semaine, des éventuelles difficultés de trésoreries et de vos éventuels besoins de financement.

Ouvrez un compte dédié

Dans le cas où ces démarches et gestion pointilleuse vous rebuterait, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre conseiller : il pourra vous aider dans l'estimation de votre budget. Profitez-en aussi pour ouvrir un compte commun dédié, que vous utiliserez pour payer l'ensemble des dépenses. Fixez-vous une somme à mettre de côté chaque mois et mettez en place, votre conjoint et vous, un virement automatique depuis vos comptes personnels.

Cela vous permettra de constituer une réserve d'argent pour payer les frais et les achats au fil des mois. Le suivi de votre budget sera ainsi plus simple et vous ne risquez pas d'empiéter sur vos dépenses quotidiennes. Vous éviterez aussi de vous poser systématiquement la question de qui paie quoi.

Répartissez les dépenses

Pour bien étaler vos dépenses, munissez-vous ensuite d'un calendrier et repérez les moments propices aux achats en fonction de la date de votre mariage.

Bien entendu, certaines dépenses sont incontournables longtemps à l'avance. C'est le cas des réservations de la salle, du traiteur, du photographe ou du DJ. Pour certains, vous devez les réserver un an à l'avance avec un chèque d'acompte ou des arrhes (de l'ordre de 10 et 50 % du prix total).

N'hésitez pas à leur demander s'il est possible d'étaler le paiement, avant et après le mariage. Toutefois, le solde devra souvent être payé le jour ou le lendemain du mariage. Ne comptez donc pas étaler le paiement sur plusieurs semaines après la noce.

Pour des questions d'organisation, vous anticiperez aussi forcément l'achat et l'envoi des faire-part. Ces premiers frais représentent déjà une bonne partie de votre budget. Mais vous pouvez répartir sur plusieurs mois de nombreuses choses comme l'achat du vin, du champagne, des dragées ou de la décoration.

Anticipez et organisez-vous

Achetez les éléments petit à petit au fil des mois, prenez le temps de chiner des objets, cherchez les bonnes affaires sur internet, profitez des événements commerciaux. En ayant un peu de temps, vous vous rendrez peut-être aussi compte que vous pouvez faire une partie de la décoration par vous-même.

Pour les alliances, la robe et le costume des mariés, repérez les périodes de soldes et gardez en tête que les nouvelles collections arrivent en septembre. Vous pouvez alors bénéficier de prix sur l'ancienne collection à partir de la fin de l'été. Prévoyez aussi vos achats en fonction des salons du mariage qui permettent souvent de faire jouer la concurrence et obtenir des rabais.

Faites cependant attention aux délais pour graver et ajuster les alliances ou faire les retouches sur la robe.

En revanche, certaines dépenses s'accumuleront dans les derniers jours. C'est le cas des fleurs, de la coiffure ou du maquillage. Prévoyez le budget en convenant d'un devis pour éviter une mauvaise surprise.

Enfin, gardez aussi une petite somme de sécurité pour pallier les inévitables surprises et oublis de dernière minute. Si vous ne la dépensez pas, vous l'aurez ensuite pour votre voyage de noces.

Recalculez votre budget et négociez vos contrats

Un mariage est aussi l'occasion de recalculer son budget et de profiter de ce nouveau statut pour revoir vos divers contrats.

Fusionner vos contrats d'assurance automobile vous permettra de réduire un éventuel malus. Vous ferez aussi probablement des économies en rassemblant tous vos contrats d'assurance habitation et santé. Vous pouvez probablement faire de même avec certains abonnements téléphoniques ou Internet. Enfin, pensez à préparer ces démarches en amont, pour bénéficier le plus rapidement de ces leviers d'économies.

Avec votre crédit renouvelable Etalis, vous pouvez étaler vos dépenses par chèque et carte bancaire de 200€ à 3 000€.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

*Source : BFM Business, étude menée par OpinionWay auprès d'un échantillon de 1010 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, échantillon constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d'agglomération et de région de résidence. L'échantillon a été interrogé du 28 au 29 juin 2017 par un questionnaire auto-administré en ligne sur système CAWI.