Épargner pour votre retraite

Votre retraite, vous l'envisagez comment ? Voyager, profiter de votre famille, vous consacrer à vos passions ? Assurez dès aujourd'hui votre confort de vie à la retraite en la préparant le plus tôt possible !

Anticiper une baisse de revenus

Le taux de remplacement du salaire (rapport entre le montant de la première retraite versée et le montant du dernier revenu perçu) ne cesse de baisser. La pension de retraite sera très souvent bien inférieure aux revenus d'activité. Dans ce contexte, il faut penser à se constituer, le plus tôt possible, un complément de revenus futur pour soi, mais aussi pour son conjoint.
Avant toute chose, faites le point sur votre situation personnelle !

Points clés

  • Votre relevé de situation individuelle, adressé tous les 5 ans à partir de 35 ans et jusqu'à la retraite, permet de calculer vos droits à retraite.
  • Plus vous commencez à épargner jeune, moins l'effort sera important pour maintenir votre niveau de vie à la retraite.
  • Épargner pour la retraite, c'est aussi pouvoir disposer plus tard d'un capital pour financer vos projets éventuels : acheter une résidence principale ou secondaire dans une autre région, voyager, aider aux études ou à l'installation de vos enfants...
  • Pour élaborer votre stratégie d'épargne, calculez le budget qui vous sera nécessaire à la retraite, en tenant compte de la diminution de vos charges à l'âge de la retraite (emprunt soldé, enfants indépendants).
  • Optimisez votre effort d'épargne en fonction de vos capacités et de votre niveau d'imposition. Parce que chaque situation est différente, n'hésitez pas à vous faire accompagner par votre conseiller pour obtenir des conseils personnalisés.
  • Votre épargne pourra, au choix, prendre la forme d'un capital dont vous disposerez librement ou d'une rente que vous percevrez à intervalle régulier une fois à la retraite.

Points de vigilance

  • Votre relevé de situation individuelle peut comporter des erreurs, notamment en cas de carrière complexe, de jobs d'étudiant ou de périodes de chômage, qu'il est important de faire rectifier en adressant les justificatifs à votre caisse de retraite.
  • En cas de décès, la pension de réversion, qui revient au conjoint ou ex-conjoint survivant, ne compense que partiellement la perte de revenus.

BON PLAN

Un diagnostic Retraite pour y voir plus clair

Établissez un diagnostic Retraite avec votre conseiller Crédit Mutuel pour vous et votre conjoint. Après une évaluation de la perte de revenus, il vous aidera à trouver et à mettre en place des solutions adaptées à votre situation.

Alimenter et diversifier votre épargne

Épargne bancaire et financière, épargne retraite individuelle ou collective, investissement immobilier... Les solutions ne manquent pas pour maintenir votre niveau de vie à la retraite.

Points clés

  • Même les solutions d'épargne les plus classiques peuvent contribuer à se constituer une épargne retraite : livrets, épargne logement et comptes à terme.
  • L'assurance-vie est incontournable dans la préparation de votre retraite. Elle permet de se créer un complément de revenus régulier dans un cadre avantageux, les intérêts capitalisés après 8 ans de détention étant faiblement imposés.
    Dans l'espoir de gains plus importants sur le long terme, vous pouvez investir une partie de votre épargne en unités de compte(1). Vous sécuriserez progressivement votre capital à l'approche de votre départ à la retraite en privilégiant les fonds sécurisés.
  • Vous pouvez compléter vos revenus à la retraite avec une rente mensuelle ou trimestrielle grâce au Plan d'Épargne en Actions (PEA), au Plan d'Épargne Retraite Populaire (PERP) ou aux contrats de retraite Madelin (pour les non-salariés).
  • Le PEA permet des sorties en rente viagère totalement exonérée d'impôt sur le revenu (hors prélèvements sociaux) pour les contrats de plus de 8 ans(2).
    C'est aussi le cas du Plan d'Épargne Populaire (PEP), que nous vous conseillons d'alimenter et de conserver précieusement si vous en aviez souscrit un car il n'est plus possible d'en souscrire aujourd'hui.
  • Alimentez votre épargne salariale si votre entreprise en propose. Vous pouvez effectuer des versements volontaires sur un Plan d'Épargne Entreprise (PEE) ou d'un Plan d'Épargne Retraite Collectif (PERCO) tout en bénéficiant d'une exonération d'impôt sur le revenu (hors prélèvements sociaux) et généralement d'un abondement (versement complémentaire) de l'entreprise.

Points de vigilance

  • Certains placements entraînent l'indisponibilité de votre argent. Pensez à conserver une épargne de précaution.
  • Certains placements financiers comportent des risques : nous vous conseillons d'alimenter régulièrement vos contrats pour lisser les variations des titres à la hausse ou à la baisse.
  • Pensez aux conditions de transmission de votre patrimoine. Certains produits entraînent l'aliénation du capital investi : ce dernier est converti en rente, il n'entre donc plus dans la succession. Si vous souhaitez transmettre un patrimoine à vos enfants, d'autres solutions existent.
  • Faites attention à l'incidence fiscale de votre épargne.
  • Si vous êtes marié et que vous choisissez le versement d'une rente à votre retraite, assurez-vous que votre conjoint pourra bénéficier de la réversion de la rente à votre éventuel décès.

Bon Plan

Les versements programmés, la plus sûre façon d'épargner

Il vaut mieux épargner 50 € par mois plutôt que deux fois 300 € dans l'année ! Avec les versements programmés, la constitution d'une épargne est à la portée de tous, à partir de 15 € par mois. Fixez-vous la somme que vous souhaitez mettre de côté et alimentez votre compte épargne par un virement automatique. En quelques mois ou années, vous aurez constitué un capital sans trop d'effort.

Qu'est-ce que le Plan d'Epargne en Actions (PEA) ?

Qu'est-ce qu'un Plan d'Épargne Retraite Populaire (PERP) ?

Qu'est-ce que le taux de remplacement ?

Qu'est-ce qu'une rente viagère ?

Quel est l'intérêt d'opter pour la rente viagère ?

Investir dans l'immobilier locatif

Acquérir un bien immobilier que vous destinerez à la location vous permettra à terme d'encaisser des loyers utiles pour compléter votre retraite. Les loyers acquittés par les locataires contribueront également à la constitution ou au développement d'un capital.
Mais comme tout placement, l'investissement doit être mûrement réfléchi.

Points clés

  • Choisissez le bien avec soin : sa localisation, son état, sa configuration... sont autant d'éléments déterminants pour trouver un locataire.
  • Pour éviter les contraintes, vous pouvez opter pour la gestion locative de votre bien, c'est-à-dire donner mandat à des professionnels pour la gestion du bien immobilier.
  • Vous pouvez combiner investissement locatif et avantage fiscal. Le dispositif Pinel, par exemple, vous permet d'obtenir des réductions d'impôt selon la durée de location choisie, en plus des loyers perçus. Les éventuels avantages fiscaux obtenus ne doivent toutefois pas être les seuls éléments déterminants de votre projet.
  • Pratique de plus en plus courante, la vente en viager d'un bien immobilier constitue également une piste à explorer.

Points de vigilance

  • La mise en location d'un bien peut entraîner des risques de loyers impayés. Des solutions d'assurance spécifiques existent.
  • Soyez attentif à l'impact fiscal de ce revenu supplémentaire. Celui-ci augmentera mécaniquement votre imposition, voire pourra vous faire passer dans une tranche supérieure du barème de l'impôt sur le revenu.
  • En cas de remboursement d'un prêt, les intérêts d'emprunt ainsi que certaines charges permettent de réduire le revenu imposable. Il faut donc être prévoyant en ce qui concerne l'échéancier de votre projet pour être au plus près de vos objectifs. Une fois à la retraite, vous aurez ainsi un revenu net de prêt qui pourra, pour tout ou partie, compenser la perte des revenus du travail.

Bon Plan

Demandez conseil

Votre conseiller peut vous accompagner dans votre projet immobilier grâce à une étude détaillée et chiffrée qui permettra de prendre en compte tous les paramètres pour optimiser votre investissement.

Bon Plan

Réussissez votre investissement locatif

CM-CIC Agence Immobilière, c'est l'assurance d'un investissement réussi et d'un accompagnement global dans l'immobilier neuf.

Quelle est la différence entre une assurance-vie en fonds euros et en unité de comptes ?

Que signifie vendre un bien immobilier en viager ?

En quoi consiste la gestion locative ?

Notre offre

Plan Retraite Revenus

Le Plan d'Épargne Retraite Populaire, un contrat d'assurance-vie multi-support pour préparer un complément de retraite.

Plan Assurance Vie

Un contrat d'assurance-vie multi-supports pour vous constituer un capital retraite.

  • (1) Les unités de compte sont des supports financiers libellés en parts dont la valeur évolue à la hausse ou à la baisse en fonction des marchés financiers. Les supports de cette nature n'offrent aucune garantie de capital. L'assureur s'engage sur le nombre de parts mais pas sur leur valeur.
  • (2) En l'état actuel de la législation fiscale au 10/2015.