Sillon d'avenir

Adrien, polyculteur éleveur près du Mans

Situé près du Mans dans la Sarthe, Adrien s'est installé en polyculture élevage, avec un atelier de volailles labellisé.

Transcription de la vidéo

Introduction

Bonjour à tous, aujourd'hui nous nous retrouvons près du Mans où Adrien a décidé de s'installer sur une exploitation où l'activité avicole est affiliée aux grandes cultures.
Pour la partie avicole, il a décidé de s'associer à l'entreprise Loué. Allons de ce pas découvrir pourquoi il a fait ce choix.

Adrien, tu es issu d'une famille d'agriculteurs, quel a été ton parcours avant de te lancer ?

J'ai fait un Bac pro CGEA1. J'ai fait aussi un an d'apprentissage avec mon associé actuel et six mois de parrainage pour mon installation, pour apprendre à bien se connaître.

Justement tu t'es installé avec ton voisin Florent. Qu'est-ce qui vous a amenés à vous installer tous les deux ?

Florent m'a apporté un soutien moral pour m'aider, suite au décès de mon papa. Je n'ai que 21 ans et je n'ai pas tout appris, je sors tout juste des écoles. Donc on a décidé de regrouper les deux exploitations.

On est devant un élevage de pintades, est-ce que tu peux me résumer ce que vous faites comme production ici ?

Sur l'exploitation, nous produisons des volailles festives comme là en face, des pintades. Après, chez Loué, on peut produire autre chose, comme des œufs.

Camille, tu es le conseiller d'Adrien sur ce projet, quelles ont été les particularités que tu as pu déceler sur ce dossier ?

Les particularités de ce dossier sont, dans un premier temps, une reprise d'exploitation derrière un décès. Avec l'installation d'un jeune. On avait également à l'intérieur de ce dossier une problématique de reprise de foncier. On avait quand même un foncier assez important à reprendre.

Et qu'est-ce qui vous rassure avec ce projet pour le futur ?

Déjà, si on a accepté le financement, c'est qu'on a confiance dans les associés. Aujourd'hui, plusieurs éléments, à la fois les hommes car auparavant on suivait Florent, tout se passait bien. Ainsi que la rencontre avec Adrien qui s'est également bien passée. Puis, je dirais la filière Loué, qui sécurise une partie des revenus. Aujourd'hui, tout se passe bien. Donc oui, je suis confiant pour eux, pour l'avenir.

1 Conduite et Gestion de l'Exploitation Agricole