Sillon d'avenir  - 

Rencontre avec Céline et Clément, viticulteurs près d'Orange

Situés au Domaine des Chênes Blancs dans le Vaucluse, Céline et Clément possèdent un vignoble vieillissant de 12 hectares. Découvrez comment la récente installation de Céline leur permettra d'assurer leur futur.

Transcription de la vidéo

Introduction

Bonjour à tous, aujourd'hui nous allons sur l'exploitation viticole de Céline et Clément, près d'Orange où Céline vient tout juste de s'installer. Ils se trouvent sur un vignoble vieillissant de 12 hectares. Allons découvrir comment l'installation de Céline leur permettra d'assurer leur futur !

Céline, est-ce que vous pouvez m'expliquer un petit peu votre parcours qui vous a mené jusqu'au milieu viticole ?

Oui, ça débute en 2001. J'ai rencontré mon compagnon, Clément avec qui je me suis installée aujourd'hui. Et à l'époque, j'ai découvert sa famille de vignerons et du coup j'ai comme lui arrêté le parcours général. Je me suis lancée dans un bac pro viti-œno et découvert le métier.

Vous êtes sur l'exploitation depuis 2013, quel a été votre projet de reprise l'année dernière ?

J'étais conjoint collaborateur et je voulais m'installer vraiment sur l'exploitation. Je ne pouvais pas être salariée de l'exploitation à cause des charges et j'avais vraiment envie de m'investir. Donc j'ai décidé de faire le parcours JA, avec la chambre d'agriculture. Et reprendre des parts sur l'exploitation.

À travers votre parcours, qu'est ce que vous avez pu apporter sur cette exploitation ?

Je pense avoir des compétences et de l'expérience puis ensuite l'installation JA a permis de bien poser les choses et de démarrer vraiment, c'est-à-dire que ce n'était pas que des idées. On a pu au moins poser nos réflexions et chiffrer les investissements dont nous avons besoin. Et savoir dans quelle direction on partait.

Christelle, vous êtes la conseillère de Céline sur ce projet, comment vous avez été amenée à suivre son dossier d'installation ?

Tout d'abord, depuis 2000 l'exploitation est déjà cliente du Crédit Mutuel. Donc c'est le papa qui gérait et en 2017, quand ce dernier décédé, Clément a voulu reprendre l'exploitation de son père. C'est là que j'ai connu Céline qui a entamé un parcours JA. De manière à intégrer l'EARL, pour suivre l'exploitation avec son conjoint. Naturellement nous avons voulu accompagner la société dans la poursuite de l'exploitation. Ainsi que dans son développement.