Fraudes

Chèque de banque : les précautions à prendre

Le chèque de banque est émis par un établissement bancaire à la demande de son client. De ce fait, le bénéficiaire est assuré de son paiement, ce qui en fait un moyen de paiement fiable... à condition d'être sûr de son authenticité. Les précautions à prendre pour ne pas tomber dans un piège.

Assurez-vous de la présence d'un filigrane

C'est la première chose que vous devez vérifier. À l'instar des billets de banque, le chèque porte une image qui est visible en transparence. Elle est impossible à reproduire.

La présence d'un filigrane est indispensable

Les points de vigilance pour le vendeur

Vous devez vérifier les éléments suivants :

  • Le montant indiqué sur le chèque qui doit correspondre à la transaction prévue
  • Une seule et même écriture
  • Pas de rature, de dégradation ou de traces particulières
  • Date et signature
  • Coordonnées de la banque émettrice
  • Pièce d'identité avec photo de l'acheteur

Attention, demander une pièce d'identité avec photo de l'acheteur peut s'avérer risqué : il est très difficile, pour une personne inexpérimentée, de détecter une fausse carte d'identité.

Les points de vigilance pour l'acheteur

Vous êtes acheteur et votre vendeur réclame une photo ou une photocopie de votre chèque de banque, afin de s'assurer du sérieux de votre démarche.

Si vous avez affaire à un escroc, cette demande peut être une technique pour fabriquer un faux chèque de banque. Ne transmettez jamais de copie de votre chèque, ou alors une photo partielle, ne permettant pas sa reproduction.

Ne transmettez jamais de copie de votre chèque de banque, ou alors une photo partielle, ne permettant pas sa reproduction.

Privilégiez les transactions en semaine

Un chèque de banque est une sécurité supplémentaire mais ce n'est pas une sécurité absolue.

Si votre acheteur vous propose un chèque de banque, privilégiez de réaliser votre transaction un jour ouvré (évitez les transactions les veilles de week-end et les week-ends).