Immobilier

Quelles perspectives pour l'immobilier en 2019 ?

Vous envisagez de vendre votre maison ? D'investir dans l'immobilier ? Vous vous demandez si c'est le bon moment ? Voici quelques éléments pour connaître les tendances du marché.

Comment se porte le marché de l'immobilier d'habitation ?

Les années 2016 et 2017 ont été très dynamiques dans le secteur de l'immobilier, mais la suppression de certaines aides, la baisse du moral des ménages et le pouvoir d'achat malmené ont rendu l'année 2018 un peu plus mitigée.

Globalement, on a assisté à une baisse du nombre de transactions, un peu moins marquée dans le neuf (-3%) que dans l'ancien (-5,8%). Mais les disparités ont été importantes suivant la localisation : -2,8% sur l'Île-de-France et -6,9% en régions1.

En revanche, dans le neuf comme dans l'ancien, les prix ont continué de progresser : +1,67% dans le neuf et +3,5% dans l'ancien.

Comment s'annonce l'année 2019 ?

La prudence est de mise, dans l'ancien comme dans le neuf. Les nouvelles mesures (la Loi Élan et le plafonnement des loyers à venir sur certaines zones) représentent un point d'interrogation pour les investisseurs, voire un frein.

Les professionnels prévoient un ralentissement de l'augmentation des prix dans l'ancien mais pas de véritable baisse sur les marchés les plus dynamiques (Paris, IDF et 10 plus importantes métropoles régionales).

Dans le neuf, on s'attend à une légère baisse du nombre de biens mis en vente.

Peut-on parler de morosité ?

Non, certainement pas ! D'autant que l'immobilier d'entreprise se porte très bien ! Bureaux, commerces, logistiques... Le marché de l'immobilier d'entreprise représente quelques 29 Mds d'€, avec une augmentation de 8% par rapport à 20173.

La demande est forte depuis plusieurs années et supérieure à l'offre. Les biens neufs et récents sont très recherchés.

L'immobilier d'entreprise est pleinement concerné par les évolutions techniques et environnementales. Les biens neufs se vendent même non loués, avec une quasi-certitude de remplissage rapide, tandis que certains biens anciens (devenus obsolètes) ne trouvent plus preneurs. Et cette tendance devrait se poursuivre en 201929 !

Est-ce une bonne idée d'investir en 2019 ?

Deux facteurs clés demeurent favorables à  : des taux de crédit qui restent très bas, avec une tendance stable pour les mois à venir et des soubresauts sur les marchés financiers, qui incitent nombre d'investisseurs à privilégier l'immobilier plutôt que le financier.

Mais il faut être conscient que les rendements effectifs de l'immobilier ont baissé (comme pour la plupart des classes d'actifs), et que la fiscalité pèse lourdement sur ce secteur.

L'immobilier reste fort de ses atouts traditionnels : faible volatilité, investissement à long terme, etc. Investir sur de l'habitation, de l'immobilier d'entreprise, du direct ou de la pierre papier doit se faire en fonction des sensibilités de chacun. Le mieux est d'en parler avec votre conseiller. En fonction de votre projet, il est capable de vous apporter les éléments qui vous permettront de faire les bons choix.

Comme tout investissement, l'immobilier n'est pas exempt de tout risque. Il appartient à chacun de bien en appréhender les contours en fonction de ses attentes et de ses projets. Parlez-en avec votre conseiller.

Réussissez votre achat immobilier avec l'Agence Immobilière du Crédit Mutuel

Depuis plus de 20 ans, nous commercialisons des biens immobiliers neufs. Financement, assurance et protection de votre logement, vous bénéficiez d'un accompagnement global dans votre projet.

1 Notaires de France. Marché de l'immobilier : tendances et évolutions des prix de l'immobilier 22/01/19, www.notaires.fr.

2 Ministère de la cohésion des territoires - Enquête ECLN du ministère du logement et de l'habitat durable du 10/12/18.

3 Cushman et Wakefield - Knight Frank - JLL, www.batiweb.com, www.efl.fr 18/01/2019, www.batiactu.com 09/01/19.