Logement

10 questions pour bien choisir mon projet immobilier d'investissement

L'immobilier d'investissement me tente. Des taux de crédit historiquement bas et des prix raisonnables : je veux en profiter pour investir dans la pierre. Mais avant de m'engager, j'ai besoin de connaître les principaux avantages et inconvénients de ce type de placement.

1. Un investissement locatif qui se finance lui-même, possible ?

C'est possible ! Avec un apport personnel limité, vous pouvez devenir propriétaire d'un patrimoine tangible. Grâce aux loyers perçus, vous remboursez, en grande partie, votre prêt immobilier.

2. Je veux réduire mes impôts, est-ce possible avec de l'immobilier ?

Dans la plupart des investissements immobiliers, vos revenus fonciers [PDF - 2 374 ko] sont imposés, d'une manière ou d'une autre. Plusieurs régimes tels que le micro-foncier, le foncier réel ou la location en meublé vous permettent de réduire la note, sous certaines conditions. Sans compter les dispositifs fiscaux qui incitent à investir dans la pierre.

3. Investir dans la pierre, est-ce un avantage pour ma retraite ?

L'immobilier d'investissement [PDF - 2 089 ko] vous permet de réaliser un placement en vue de votre future retraite. Le secteur est relativement sûr, peu sensible aux fluctuations du marché. Sur le long terme, vous vous constituez un patrimoine locatif qui pourra compléter le montant de votre pension.

4. Puis-je habiter dans mon bien immobilier ou le louer à un proche ?

Certains dispositifs fiscaux imposent une période de mise en location obligatoire. Après cette période, vous pouvez habiter le bien immobilier ou y loger vos proches (descendants ou ascendants). Si vous réalisez votre investissement immobilier en dehors de ces dispositifs fiscaux, vous pouvez en disposer librement et à tout moment.

5. L'immobilier se transmet-il facilement à mes héritiers ?

L'immobilier d'investissement s'envisage sur le long terme, et il est normal de penser à la génération suivante. Au fil des années, la perception des loyers vous permet de financer votre investissement en partie. Pour le reste, vous pouvez opter pour un emprunt immobilier. En cas de décès, vos héritiers sont protégés grâce à l'assurance emprunteur souscrite avec votre crédit.

6. Quels sont les risques liés au bien en lui-même ?

Avant de vous lancer, assurez-vous de la qualité de l'emplacement du bien. C'est toute la rentabilité locative de votre projet qui est en jeu ! Mal situé ou implanté dans une zone de faible demande, le logement sera difficile à louer ou à revendre. Envisagez votre projet sur le long terme en vous renseignant sur les projets d'urbanisation du secteur.

7. Existe-t-il des risques liés au promoteur ?

Pour vous protéger du risque de non livraison du bien, vérifiez que votre promoteur dispose d'une garantie financière d'achèvement (GFA) fournie par un assureur ou une banque. Cela vous garantit que les travaux seront honorés et votre bien livré. Même si votre promoteur affronte des difficultés financières, cela protège votre investissement immobilier.

8. Existe-t-il des risques fiscaux ?

Lorsque vous vous lancez dans un projet immobilier qui bénéficie d'avantages fiscaux, vous devez faire attention aux conditions à respecter. Par exemple, si votre locataire ne répond pas aux critères d'attribution ou si vous déduisez des travaux n'ouvrant pas droit à déduction fiscale, vous courrez le risque que l'administration fiscale requalifie votre opération.

9. Qu'est ce que le risque de vacance locative ?

Toute votre stratégie repose sur la perception de revenus locatifs. Si vous ne trouvez pas de locataire, le financement de votre investissement peut en être déséquilibré. Pour éviter cela, sélectionnez des zones où la demande de logement est forte. Et mettez en place une épargne de précaution, pour amortir les périodes de vacance locative.

10. Loyers impayés ou insuffisants : quels sont mes risques ?

Confronté au risque de loyers impayés ou insuffisants, votre schéma d'investissement peut se trouver totalement déstabilisé. Pour vous prémunir de ces aléas, l'Agence Immobilière du Crédit Mutuel vous propose un accompagnement global avec une gestion clés en main. L'assurance loyers impayés est parfois une solution bien adapté pour protéger vos revenus locatifs.