Assurance auto

Comment est calculé le bonus-malus de mon assurance auto ?

Je voudrais comprendre le fonctionnement du bonus-malus de mon assurance auto. Comment sont calculés les coefficients ? Jeune conducteur, bon conducteur : quel taux va s'appliquer si je m'assure ?

J'ai entendu parler de bonus-malus, qu'est-ce que c'est ?

En termes techniques, le bonus-malus, est le Coefficient de Réduction de Majoration (CRM). En fait, c'est un système très simple : selon les sinistres que vous déclarez, votre assurance auto vous coûte plus ou moins cher d'une année sur l'autre.

S'il n'y a aucun sinistre, vous êtes récompensé par un bonus. À l'inverse, si vous êtes responsable d'un accident, vous êtes pénalisé par un malus.

Le bonus et le malus impactent votre prime d'assurance.

Votre bonus-malus est exprimé en pourcentage (50%) ou en coefficient (0,50).

Quels sont les bonus et malus maximum que je peux avoir ?

Votre coefficient peut aller jusqu'à 0,5 pour le bonus maximum et jusqu'à 3,5 pour le malus maximum. Il est calculé sur l'historique des sinistres intervenus sur les 12 derniers mois. Le décompte s'arrête deux mois avant la date d'échéance de votre contrat d'assurance.

Pour un contrat à échéance le 1er janvier 2020, votre bonus-malus est calculé sur la période allant du 31 octobre 2018 au 31 octobre 2019.

J'ai causé un accident, vais-je perdre mon bonus maximum ?

Pas forcément. Si vous avez passé trois années d'affilée avec un bonus maximum de 0,50 (ou 50%), la loi vous permet de conserver ce bonus lors du premier accident pour lequel vous êtes reconnu comme entièrement responsable.

Mon malus peut-il être réduit si je ne suis pas seul responsable ?

Oui, si vous êtes impliqué dans un accident, mais que les torts sont partagés avec un ou plusieurs autres conducteurs, le coefficient est de 1,125 (au lieu de 1,25).

J'assure ma voiture pour la première fois, quel sera mon bonus-malus ?

Pour votre premier contrat d'assurance auto, votre bonus-malus est de 1. En clair, vous payez une seule fois la prime de base, soit 100% du prix de l'assurance auto.

Ensuite, c'est la loi qui fixe l'évolution du coefficient, année après année, selon les sinistres déclarés à votre assureur.

Si vous n'avez pas de sinistre, le coefficient baisse de 5% par an. Vous bénéficiez d'un bonus de 0,95. À l'inverse, votre coefficient augmente de 25% à chaque sinistre dont vous êtes le seul responsable, soit un malus de 1,25.

Chaque sinistre compte-t-il vraiment dans mon malus ?

Non, le malus n'augmente qu'en cas de sinistre responsable déclaré. Le bonus-malus est en effet prévu pour favoriser les conducteurs prudents et pénaliser ceux qui le sont moins. Un sinistre non responsable, c'est-à-dire imputable à une tierce personne ou un bris de glace, ne génère donc pas de malus.

Par exemple, si vous êtes le seul responsable de deux accidents durant la même année, votre malus sera de : 1,25 x 1,25 soit 1,5625 arrondi à 1,56.

Combien d'années me faut-il pour atteindre le bonus maximum ?

Vous commencez avec un coefficient de 1. Et chaque année passée sans aucun sinistre, il baisse de 5%. Si tout se passe bien, votre bonus va donc passer à :

  • 0,95
  • puis 0,95 x 0,95 = 0,90
  • puis 0,90 x 0,95 = 0,85
  • et ainsi de suite.

Le bonus-malus de votre assurance auto, c'est donc une affaire de patience. Comme sur la route...