Crédits

Combien coûte un mariage en France ?

Nous sommes prêts à nous dire oui, et pour faire les choses dans l'ordre, j'aimerais d'abord avoir une idée sur le coût d'un mariage. Quel budget prévoir ? Quels sont les postes incontournables ? Faisons le point sur le coût moyen d'une cérémonie de mariage en France.

Quelle somme dois-je prévoir pour organiser ma fête de mariage ?

Avant de répondre à cette question, demandez-vous combien de personnes seront invitées à votre mariage. De même interrogez-vous sur le lieu de votre réception ? Le prix de votre mariage peut fortement varier en fonction de ces deux critères.

En moyenne, les français consacrent entre 8 000 et 11 000 € à la cérémonie et à la réception de leur mariage. Ce chiffre ne tient pas compte du voyage de noce. Si vous faites la moyenne, sur une base de 70 invités environ, cela revient à un budget de 110 à 150 € par invité.

Qu'est-ce qui coûte le plus cher dans un mariage ?

Regardons le détail du budget moyen d'un mariage. On considère que le repas et les boissons constituent le poste de dépense le plus important. Vous devez compter le traiteur pour le vin d'honneur, le repas, la pièce montée, le champagne. Au total, ce poste représente déjà près de 60% de votre budget mariage. Il faut donc compter de 4 800 à 6 600 € en moyenne pour le repas.

La deuxième enveloppe importante est consacrée à la location du lieu de réception. De 1 200 à 1 650 € en moyenne sont jugés nécessaires selon le type de lieu.

Que dois-je prévoir d'autre dans mon budget mariage ?

Par ordre de grandeur, on estime qu'un peu plus de 10% du budget est alloué aux tenues de mariage (soit 800 à 1 400 €). Cette dépense peut être plus élevée si l'on prend en compte en plus de la robe de mariée, le costume du marié et les tenues des demoiselles et garçons d'honneur.

Vous pouvez également compter de 1 000 à 1 200 € pour acheter vos 2 alliances, et d'autres bijoux ou accessoires à porter le jour de la réception.

Y a-t-il des dépenses sur lesquelles je peux faire l'impasse ?

Bien sûr, c'est une question de point de vue ! Selon les goûts et les priorités de chacun, le reste de l'enveloppe budgétaire peut-être assigné à certains postes, jugés indispensables pour les uns ou à l'inverse, annexes pour les autres.

Il s'agit de dépenses telles que l'envoi des faire-part, l'hébergement, la décoration florale, la location de voitures, le photographe ou le cameraman, les cadeaux aux invités, le maquillage ou la coiffure. La liste est longue. Si votre budget est serré, vous y trouverez sans doute des idées de tâches à réaliser vous-même. Et en cas de dépassement de budget, parlez-en avec votre conseiller qui étudiera la solution d'emprunt la plus judicieuse pour ne manquer de rien ce jour-là.

Et ma lune de miel, doit-on l'inscrire dans le budget du mariage ?

La plupart du temps, la lune de miel est comptée à part. Son coût vient donc s'ajouter aux chiffres cités. On estime son prix à 3 500 € environ. D'après les statistiques, 73% des nouveaux couples partent ou sont partis en voyage de noces. Pour financer leur séjour, 57% font appel aux invités, quand d'autres ont recours à l'épargne personnelle ou sollicitent un prêt à la consommation.

Quelles solutions privilégier pour financer mon mariage ?

Si vous ne faites pas partie de ceux qui peuvent prétendre utiliser leur épargne ou se faire aider par leurs proches, vous pourrez comme 44% des futurs mariés souscrire un emprunt personnel ou recourir au financement participatif.