Placements

Location : nos conseils pour investir dans un parking

J'aimerais réaliser un investissement locatif différent. Et pourquoi pas en achetant une place de parking ? Y a-t-il des biens et zones de recherche à privilégier ? J'aimerais aussi calculer le taux de rentabilité de mon investissement, en tenant compte de mon imposition. Pouvez-vous m'aider ?

En priorité, que dois-je vérifier avant d'investir dans un parking ?

Comme pour tout achat placement immobilier, la règle de base reste l'emplacement. Concrètement, la situation idéale pour un parking se situe en centre-ville. De préférence dans un secteur tendu où les places de stationnement sont rares. Les parkings au premier sous-sol, à proximité des ascenseurs ou des escaliers et les boxes fermés sont les plus demandés.

Faut-il que j'investisse dans un parking à Paris ou en province ?

Bien sûr, les parkings dans Paris et sa petite couronne sont les plus demandés. Leurs prix oscillent entre 15 000 et 50 000 €1, lorsqu'ils sont situés dans des zones tendues comme le 1er, le 4ème, le 5ème, le 6ème arrondissement ou dans des départements recherchés tels que les Hauts-de-Seine et les Yvelines.

En province, le prix de vente des parkings est plus raisonnable (entre 6 000 et 15 000 €1). En retour les loyers sont compris entre 45 €1 et 500 €1 par mois.

Comment calculer la rentabilité de mon investissement ?

Vous devez commencer par prendre en compte sa valeur locative, c'est-à-dire votre loyer perçu chaque mois ou chaque trimestre.

Vous en déduisez :

Comment les loyers de mon parking sont-ils imposés ?

Les loyers encaissés sont imposables dans la catégorie des revenus fonciers.

Si vos revenus fonciers bruts sont inférieurs à 15 000 €2 annuels, vous pouvez opter pour le régime simplifié dit du micro-foncier assorti d'un abattement de 30%2.

Sinon, c'est le régime réel qui s'applique à vos revenus de parking. Ce choix vous engage pour trois ans et vous permet de déduire vos intérêts d'emprunt immobilier ainsi que vos charges.

Notez enfin que les parkings sont soumis à la taxe foncière.

Comment seront taxées les plus-values sur la revente de mon parking ?

Si vous revendez votre parking en dessous de 15 000 €, les plus-values ne sont pas taxées. Si le produit de la vente de votre parking excède 15 000 €, les plus-values sont imposées.

Pour calculer votre plus-value, vous devez faire la différence entre le prix de vente de votre parking et son coût d'acquisition, déduction faite des abattements auxquels vous pouvez prétendre.