Logement

Quels travaux ai-je le droit d'effectuer en tant que locataire ?

Je suis locataire et J'aimerais faire quelques travaux chez moi. Dois-je demander l'autorisation à mon propriétaire pour changer la décoration, fixer des étagères ou percer des trous ? Comment se fait la répartition des dépenses ? J'aurais besoin d'être éclairé.

Je dois demander l'autorisation de mon bailleur avant les travaux ?

Tout dépend du type de travaux que vous voulez faire. Les articles 7 d et 7 f de la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 précisent ce que vous êtes libre de faire ou de ne pas faire en tant que locataire.

S'il ne s'agit que de petits travaux, qui ne changent ni les lieux ni les aménagements, vous n'avez, par exemple, pas besoin de l'autorisation préalable de votre propriétaire.

Je n'aime pas la couleur des murs, puis-je en changer ?

Oui. Les travaux mineurs qui visent à améliorer l'esthétisme du logement font partie de ceux que vous pouvez faire librement. Vous n'avez pas à demander l'accord de votre propriétaire. Et vous pouvez même choisir la couleur que vous voulez.

Attention cependant aux excentricités : votre bailleur pourrait vous demander une remise en état en fin de location (surtout s'il existe dans votre bail une clause qui le prévoit).

Ai-je la possibilité d'installer un placard dans la cuisine ?

Tout à fait. Nouveau mobilier de cuisine, installation de spots lumineux, pose de convecteurs électriques : les petits aménagements sont autorisés s'ils ne détériorent pas le logement et s'ils peuvent être démontés.

Là encore, inutile de demander une autorisation à votre propriétaire.

Je veux abattre une cloison, ai-je le droit de le faire librement ?

Attention, ce type de travaux transforme le logement. Avant de lancer vos demandes de devis, veillez à bien obtenir l'autorisation écrite de votre propriétaire.

Si vos travaux apportent une plus-value importante au logement, vous avez tout intérêt à demander une compensation ou une participation financière à votre propriétaire. C'est un bon moyen de financer ces travaux au moins en partie.

Ai-je droit de faire des trous dans les murs de mon logement ?

Si certains propriétaires peuvent effectivement vous interdire de percer des trous dans les murs, aucune loi ne l'interdit. Veillez en revanche à bien reboucher les trous et remettre le mur en état avant votre départ.

Mon logement nécessite un sérieux coup de neuf, dois-je payer ?

Le propriétaire doit vous remettre les clés d'un logement en bon état de fonctionnement. Pour les question esthétiques, vous pouvez essayer de trouver un terrain d'entente. Pourquoi, par exemple, ne pas convenir de prendre en charge certains travaux de réfection, moyennant une contrepartie (comme une diminution partielle de votre loyer, sur une période donnée).

Pensez à bien mentionner cet arrangement dans une clause précise et détaillée du contrat de bail, pour éviter toute mauvaise surprise par la suite.