Vente immobilière

Quels travaux dois-je prévoir avant de vendre mon bien immobilier ?

J'aimerais vendre mon logement rapidement et au meilleur prix. Dois-je entreprendre des travaux avant de le mettre en vente : simple rafraîchissement, mise aux normes, rénovation énergétique ? Quels projets sont les plus rentables ?

Une façade ravalée augmentera-t-elle le prix de vente de ma maison ?

Vous vendez une habitation ancienne et vous souhaitez améliorer son aspect extérieur ? Si la première impression de l'acheteur est primordiale, ce principe connaît des limites.

Ravaler une façade ou réparer une toiture peut se révéler coûteux. Et si vous répercutez le montant des travaux, vous risquez de décourager les acheteurs potentiels.

Une alternative : obtenir un devis détaillé et diminuer en partie le prix de vente de votre bien immobilier.

Dans ce cas, votre acquéreur se chargera des travaux de rénovation une fois le bien acheté.

Rafraîchir mon bien avant de le vendre sera-t-il suffisant ?

Ces travaux de rafraîchissement intérieur sont souvent à cibler en priorité. Ils sont visibles au premier coup d'œil et ne demandent pas de grosses dépenses.

Votre but est de donner un coup de jeune au logement en respectant une certaine neutralité. Essayez de tenir compte des goûts du plus grand nombre. Poncer les parquets, nettoyer les sols en profondeur et repeindre les murs en blanc peut suffire dans bien des cas.

Quels sont les travaux de mise aux normes indispensables ?

Sauf en cas de danger immédiat, les travaux de mise aux normes ne sont pas obligatoires lors d'une vente immobilière. Mais il faut être réaliste : un logement dont l'électricité, le chauffage ou la plomberie présentent des signes de vétusté risque de ne pas trouver preneur.

Miser sur l'écologie, c'est un bon pari pour vendre mon bien ?

L'amélioration de la performance énergétique de votre logement est un vrai plus.

D'après les notaires de France1, en 2017, le prix de vente des maisons anciennes bénéficiant d'une étiquette énergie A ou B était en moyenne de 6% à 14% plus cher que celui des maisons labellisées D. Pour les appartements anciens, l'écart de prix était même de 6% à 22%.

Quelles sont les aides pour financer mes travaux avant la vente ?

Si vous engagez des travaux de rénovation énergétique, vous avez probablement droit à certaines aides et réductions fiscales.

Pensez au Crédit d'Impôt de Transition Énergétique (CITE), aux aides du programme « Habiter mieux » de l'Agence nationale de l'habitat (Anah), à l'Eco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) ou à la TVA réduite à 5,5%.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.