Crédit immobilier

Taux fixe ou taux variable : quelles différences ?

J'ai décidé d'acheter un bien immobilier en demandant un prêt. Après avoir calculé ma capacité d'endettement et le montant de mon apport personnel, mon plan de financement est presque bouclé. Pourquoi « presque bouclé » ? Parce qu'il me reste encore à faire la lumière sur la question du taux de mon futur emprunt immobilier. Taux fixe ou variable : quelles différences ?

Pourquoi les emprunts à taux fixe sont-il plébiscités ?

Vous aimez l'ordre et la stabilité ? L'improvisation et les surprises n'ont pas de place dans vos projet ? Alors l'emprunt à taux fixe pour concrétiser votre projet immobilier est fait pour vous ! Le taux d'intérêt reste donc inchangé du début à la fin de vos échéances.

Ainsi, dès la signature, vous connaissez le coût total de l'emprunt, avec un taux d'intérêt fixé pour toute la durée de remboursement. Vous connaissez le montant des échéances et lorsque les taux d'intérêt sont très bas, c'est la solution la plus intéressante pour en profiter sur le long terme.

En quoi consiste un emprunt à taux variable ?

Vous cherchez à réduire les coûts de votre emprunt ? Vous avez besoin d'un crédit immobilier à court terme ? Vous êtes prêt à prendre quelques risques mesurés pour profiter de taux bas ? Votre choix sera sans doute un emprunt à taux variable.

Dans cette configuration, le taux d'intérêt varie en fonction d'un indice de référence, défini au moment de la signature. L'indice financier de référence est généralement l'Euribor. Vous ne connaissez pas à l'avance le coût total de l'emprunt. Celui-ci fluctue en fonction des variations de l'indice et de votre taux d'intérêt qui en découle.

Un prêt à taux variable peut-il être sécurisé ?

Plus risqué que l'emprunt à taux fixe, l'emprunt à taux variable ou révisable est cependant sécurisé. On parle alors de taux capé, c'est-à-dire que le taux ne peut varier que dans les limites prévues par le contrat. En clair, le taux est encadré par un taux plafond maximum, autrement appelé cap, et un taux plancher minimum.

Au Crédit Mutuel, on applique la formule - 1 et + 1 pour protéger votre projet immobilier. Plus sécurisant, ce prêt à taux variable capé est en contrepartie plus élevé qu'un prêt à taux variable sans couverture.

Quand faut-il choisir un taux variable ou fixe ?

Un emprunt à taux variable peut se révéler intéressant lorsque les taux de référence sont élevés et si vous anticipez une baisse durant la période de votre crédit immobilier. A contrario, l'emprunt à taux fixe reste préférable en cas d'anticipation de tension sur les taux à moyen ou long terme.

Dans un cas de figure où les taux de références sont bas, le prêt à taux fixe vous sera plutôt recommandé pour l'acquisition de votre résidence principale ou secondaire. À l'inverse, le prêt à taux variable pourra potentiellement présenter des avantages, si vous n'avez pas besoin d'emprunter sur une longue durée (l'effet d'une hausse des taux serait limitée dans le temps) ou si vous décidez de miser sur l'investissement locatif (l'évolution des loyers étant généralement corrélée à celle des taux d'intérêt).