Crédits

Tout savoir sur le crédit relais en 5 points

Je veux céder mon appartement pour acheter une nouvelle maison. Le temps que les deux transactions se réalisent, un crédit relais peut-il m'aider à réaliser mon projet ? J'aimerais comprendre comment le montant de mon crédit relais serait calculé et quel en serait le coût.

À quoi me sert exactement un crédit relais ?

Vous comptez sur l'argent de la vente de votre actuel appartement pour financer votre future acquisition. En attendant la vente, vous voulez solliciter un prêt immobilier pour ne pas passer à côté d'une offre intéressante. C'est à ce moment qu'intervient le crédit relais. Grâce à lui, vous évitez le cumul des mensualités de remboursement (celle de l'appartement en vente et celle de la maison en cours d'acquisition).

Comment est fixé le montant du crédit relais ?

Le prêt relais est directement indexé sur la valeur de votre bien immobilier à revendre et non sur le prix d'acquisition de votre nouveau logement. Pour s'assurer que la valeur de votre bien à vendre est conforme au prix du marché, votre Caisse a besoin d'une estimation, réalisée par deux agences immobilières. Au Crédit Mutuel, on vous accordera 70% du prix net vendeur, diminué des emprunts encore à rembourser.

Concrètement, quelle est la méthode de calcul du crédit relais ?

En pratique, deux calculs permettent de fixer le montant du crédit relais. Pour un bien estimé à 100 000 € et un capital restant dû de 50 000 €, une banque appliquera l'une des deux formules suivantes :

  • (100 000 x 70%) - 50 000 = 20 000 €. Le montant du crédit relais sera de 20 000 €.
  • (100 000 - 50 000) x 70% = 35 000 €. Le montant du crédit relais sera de 35 000 €.

Quelle est la durée de mon crédit relais ?

Votre crédit relais sera accordé pour une durée comprise entre 3 et 24 mois.

Combien me coûte un crédit relais ?

Pour ne pas alourdir votre budget, le prêt relais se rembourse en totalité à la revente de votre ancien logement. Dans l'intervalle, vous pourrez opter pour :

  • le paiement des intérêts et de l'assurance emprunteur à chaque échéance
  • le paiement différé total, où vous ne payez chaque mois que le montant de l'assurance emprunteur, les intérêts étant payés in fine, en même temps que le remboursement du capital.