Logement

Travaux : quelles sont les normes d'accessibilité PMR à respecter ?

Ma mobilité est réduite et je vais devoir faire des travaux dans ma maison. Quelles sont les possibilités pour rendre mon logement plus accessible et plus sûr ? La loi m'autorise-t-elle à à adapter mon logement si je suis locataire ? Normes pour personne à mobilité réduite (PMR), équipements, aménagements, j'aimerais faire le point.

Comment rester en sécurité lorsque je me déplace chez moi ?

Vous pouvez commencer par choisir un revêtement de sol adapté à vos besoins. Mieux vaut opter pour des matériaux qui adhèrent (parquet, sol antidérapant, etc.) et particulièrement dans les salles d'eau où les risques de chute sont nombreux.

Si vous le pouvez, supprimez également les différences de niveaux entre les pièces, ou rendez-les visibles avec des couleurs vives ou un revêtement différent.

Quelle largeur de portes respecter pour rendre mon logement accessible ?

Selon les normes d'accessibilité, la largeur d'une porte doit être au minimum de 90cm (et d'une largeur utile d'un minimum de 83cm)1. Des dimensions qui permettent aux personnes à mobilité réduite, ou circulant en fauteuil roulant, de circuler facilement d'une pièce à l'autre.

Ma maison est aménagée sur plusieurs niveaux, que puis-je faire ?

Si vous souhaitez conserver un accès aux étages supérieurs de votre maison, différents constructeurs vous proposent d'installer un monte-escalier. Le principe est simple : vous vous asseyez sur un siège et il vous transporte comme un ascenseur le long des escaliers.

Comment rendre ma salle de bains plus accessible ?

Voici les quelques grandes règles à garder en tête :

Veillez à ce que votre lavabo soit placé à la bonne hauteur, tant en station debout qu'assis dans un fauteuil roulant. Il existe des modèles réglables, qui pourront ainsi être utilisés par tous.

Équipez votre douche ou votre baignoire de barres de soutien et/ou de sièges pour en profiter en toute autonomie. L'idée étant de ne pas avoir à enjamber une marche ou le rebord.

Assurez-vous que la porte de votre salle de bains (idem pour les toilettes) s'ouvre vers l'extérieur. Un bon moyen de gagner de l'espace pour circuler.

Quels travaux dois-je réaliser pour rendre ma cuisine accessible ?

Assurez-vous tout d'abord que le plan de travail ne soit pas trop haut. Le cas contraire, vous pouvez songer à le remplacer par un autre plus adapté à vos contraintes.

Pour ne pas entraver le passage d'un fauteuil roulant, fixez au mur des meubles à hauteur réglable en évitant d'en installer sous l'évier. Celui-ci devra être équipé d'un fond plat et peu profond, pour que vous puissiez faire la vaisselle sans vous blesser le dos.

Je suis locataire, ai-je le droit de réaliser tous ces travaux d'accessibilité ?

Depuis la loi n°2015-1776 adoptée en 2015, vous pouvez effectuer, à vos frais, les travaux nécessaires à l'adaptation de votre logement à votre handicap. Un prêt personnel et des aides de l'État vous aideront à financer vos travaux d'accessibilité.

Si ceux-ci impliquent une transformation du logement, vous devez d'abord solliciter l'autorisation de votre propriétaire. Sans réponse dans les 4 mois, son accord est tacite. Votre propriétaire ne pourra pas vous demander de remettre les lieux en l'état lorsque vous quitterez le logement.