Mariage

Le mariage civil et l'obtention du livret de famille fait de deux personnes une entité unique et solidaire. Faut-il établir un contrat de mariage ? Qu'est-ce qui va changer dans la gestion de votre budget ? Nos conseils vous permettront d'y voir plus clair lors de cette étape déterminante pour votre avenir et celui de votre famille.

Vous souhaitez un contrat de mariage

En préparant votre mariage, vous allez peut-être devoir choisir avec l'aide d'un notaire un régime type au sein de votre contrat de mariage.
Les deux plus classiques sont le régime de la séparation de biens et le régime de la communauté universelle.

Le régime de la séparation de biens

Ce régime permet à chacun des deux époux de conserver leurs biens propres acquis avant et pendant le mariage. Chaque époux administre seul les biens qu'il a acquis avant et après le mariage.

Si l'un des deux époux exerce une profession liberale ou non salariée (artisans, chef d'entreprise), il permet à l'autre de protéger son patrimoine en cas de perte de l'activité ou de liquidation.

Les biens reçus en donation ou par héritage restent la propriété individuelle de chaque époux. Les enfants d'un premier mariage héritent de la totalité des biens de son parent défunt. En cas de dissolution du mariage, chaque époux récupère ses biens propres.

Le régime de la communauté universelle

Dans ce régime, tous les biens, présents et à venir, possédés par les époux sont mis en commun, quelle que soit la date d'acquisition (avant ou après le mariage), leur origine (achat, donation, etc.) et leur mode de financement.

Les conjoints sont responsables de leurs dettes personnelles sur l'ensemble de ces biens communs, que ces dettes aient été faites avant ou pendant le mariage. En cas de décès d'un des conjoints, le conjoint restant hérite intégralement des biens.

Lors de la liquidation de la communauté, les biens communs sont partagés à parts égales. Si cette liquidation fait suite à un divorce, chaque conjoint récupère donc la moitié de la communauté.

Prenez contact avec un avocat pour bien intégrer les plus et les moins de ce contrat surtout si vous avez des enfants d'un premier mariage.

Vous ne souhaitez pas de contrat de mariage

Vous serez mariés sous le régime de la communauté de biens réduite aux acquêts.

Le régime de la communauté de biens réduite aux acquêts

Les biens acquis pendant le mariage relèvent de la communauté, les biens acquis avant le mariage demeurent le bien de chacun.

En cas de divorce ou décès, ces « acquêts » feront l'objet d'un partage, quelque soit la participation financière aux investissements. Chacun des époux a le droit de participer pour moitié en valeur aux acquêts nets constatés dans le patrimoine de l'autre.

Vous serez mariés sous le régime de la communauté de biens réduite aux acquêts. Les biens acquis pendant le mariage relèvent de la communauté, les biens acquis avant le mariage demeurent le bien de chacun.

Votre impôt sur le revenu

Les deux conjoints ne sont plus imposés individuellement mais sur la base d'un revenu imposable commun. La déclaration de revenus devient commune, soit une seule déclaration pour le foyer (en ligne ou sous format papier).

Remplir votre déclaration et calculer vos impôts

Vous devez déclarer ensemble les revenus et les charges de votre foyer et ne déposer qu'une seule déclaration. Si vous vous êtes mariés sous le régime de la séparation de biens, vous êtes aussi imposés sur les revenus communs.

Vous bénéficiez dorénavant de 2 parts pour un couple sans enfants à associer au calcul de votre impôt.

Pour les deux premiers enfants rattachés au foyer fiscal, vous bénéficiez d'une demi-part pour chaque enfant et d'une part complète pour le troisième.

Pour le paiement, un seul avis d'impôt vous sera adressé au nom du couple.
Il peut être payé indifféremment par l'un ou l'autre des époux.

Les personnes soumises à l'Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), sont celles qui disposent d'un patrimoine supérieur à 1,3 millions d'euros (seuil défini pour 2015).
Pour les personnes mariées, il est calculé sur la valeur totale du patrimoine du couple au 1er janvier de l'année d'imposition.

Attention vous êtes imposés sur l'ensemble des biens dont vous êtes propriétaires en commun et individuellement, quelque soit votre régime matrimonial. Si votre patrimoine net taxable est supérieur à 1,3 et inférieur à 2,57 millions d'euros, vous déclarez votre ISF avec votre déclaration commune de revenus et selon les mêmes modalités.

Si votre patrimoine net taxable est supérieur ou égal à 2,57 millions d'euros, vous devez déposer une déclaration d'ISF spécifique (imprimé 2725) accompagnée de son paiement.

Qu'est-ce qu'un foyer fiscal ?

Qu'est-ce que l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ?

Comment calculer le revenu net taxable ?

Comment faire ma déclaration en ligne ?

Préparer et financer votre mariage

Le mariage est souvent d'accompagné d'un voyage de noces, d'une fête de famille ou autres ! Les différentes étapes d'un mariage sont toutes importantes.

Les étapes incontournables

  • le lieu ;
  • la date ;
  • la liste des invités ;
  • la restauration, le traiteur ;
  • les intervenants : photographe, décorateur, animateur...

Faites jouer la concurrence

Nous vous conseillons de demander des devis très précis et de comparer les prestataires entre eux. Vous pouvez chez certains traiteurs, demander à goûter les différents plats du repas prévus avant de vous décider. Il existe également de plus en plus d'offres dites de « wedding planner » : organisateur de mariage qui vous propose d'organiser pour et avec vous votre mariage.

Le plus beau jour de votre vie représente un budget c'est évident, votre conseiller est à votre disposition pour vous aider à financer cet événement.

Gérer votre budget à deux

Votre banque peut vous proposer des solutions spécifiques pour organiser votre budget avec notamment l'ouverture d'un compte-joint pour optimiser la gestion des dépenses communes et/ou la mise en place de solutions de paiement au nom des deux conjoints.
Consultez votre conseiller Crédit Mutuel !