Auto

Les petites entreprises achètent de plus en plus de voitures

Le marché automobile profite une nouvelle fois d'une hausse des ventes aux professionnels, portée notamment par une adoption de plus en plus massive des formules LLD de la part des petites et très petites entreprises.

Les ventes de voitures en hausse au premier semestre

L'Observatoire du Véhicule d'Entreprise (OVE)1 dévoile chaque mois un baromètre de l'achat de voitures par les professionnels. Le premier semestre 2018 a été marqué par une forte hausse : + 3,7% des ventes, véhicules utilitaires et particuliers confondus. Les plus vendus sont les véhicules particuliers.

Si le premier semestre a été positif, la suite de l'année semble plus compliquée, en tout cas au niveau de l'achat. La raison pourrait être le changement de réglementation : depuis septembre 2018, les constructeurs doivent homologuer les modèles avec le test WLTP, plus strict en termes d'émissions polluantes que le précédent en vigueur.

Néanmoins, en novembre 2018, le marché des véhicules d'entreprise est dans le vert : + 2,8% de ventes sur un an.

Les motorisations diesel se vendent moins bien

Côté carburants et sans surprise, les immatriculations de véhicules diesel baissent fortement : 13,8% sur un an en novembre 2018. Les motorisations essence grimpent au contraire de 33,4% sur un an, tandis que l'électrique conquiert de plus en plus d'adeptes. Les véhicules hybrides voient leurs ventes augmenter de 37,6% et les électriques exploser de 138,2% sur un an.

Des chiffres à mettre en perspective : les ventes cumulées d'hybrides et électriques ont été un peu supérieures à 5 000 unités en novembre 2018, contre 12 641 véhicules essence et 53 496 véhicules diesel.

L'achat par LLD séduit les entreprises

Le financement reste, pour l'entreprise, la difficulté principale, ce qui peut expliquer la forte croissance de la LLD chez les professionnels. Au premier semestre 2018, selon l'OVE1, 63% des achats de véhicules d'entreprise ont été réalisés en LLD.