Financer vos besoins de trésorerie

Toute entreprise peut être confrontée à des difficultés de trésorerie. Une échéance qui tarde à être payée, l'attente d'un remboursement de TVA, des délais de règlement clients qui s'allongent...
Pour financer ces besoins de liquidités à court terme(1), il existe des solutions bancaires très courantes.

Continuer à gérer votre trésorerie

C'est votre budget de trésorerie qui va déterminer à court et moyen terme la somme minimale nécessaire au bon fonctionnement de votre activité... En anticipant vos besoins de financement pour faire face à vos échéances sociales, au paiement de vos factures, vous renforcez la crédibilité et la solidité de votre entreprise.

Points clés

  • Si votre besoin de trésorerie est passager, vous pouvez négocier un découvert(2) avec votre banque. Notez toutefois que cette solution ne peut être utilisée que quelques jours dans le mois et qu'elle génère des agios.
  • Dans le cas d'un besoin de trésorerie qui perdure sur une durée déterminée, ou pour combler une activité saisonnière : étudiez les solutions de crédit de trésorerie.
  • Si vous avez en stock des effets de commerce ou billets à ordre, pensez à l'escompte commercial : son coût est moins élevé que celui du découvert.
  • Vous êtes dans l'attente de la perception d'une recette certaine (remboursement de TVA, subvention, cession d'un bien immobilier...) ? Vous pouvez demander un crédit relais(2) pour recevoir jusqu'à 100 % du montant de la recette prévue sur votre compte.

Points de vigilance

  • Tenez à jour un budget de trésorerie pour détecter au plus vite un besoin de financement et l'estimer en montant et en durée.
  • Ne minimisez pas votre besoin, le coût réel d'un défaut de paiement dépasse largement quelques frais bancaires, et une crédibilité entachée est difficile à rattraper vis-à-vis de vos partenaires commerciaux.
  • Rencontrez votre Conseiller pour parler de cette difficulté, plutôt que de laisser la situation se dégrader. Votre transparence est une preuve de professionnalisme.
  • C'est la durée, le montant et le type d'avance qui font fluctuer son coût. Plus vous limitez la durée, plus les frais sont réduits.
  • Comparez les coûts des différentes solutions : agios, intérêts...
  • Pensez à l'assurance de personne pour ces crédits à court terme.

Qu'est-ce qu'un crédit de campagne ?

Qu'est-ce qu'un effet de commerce ?

Déléguer la gestion de trésorerie à un professionnel

Rejets de chèque ou d'échéance de crédit, procédures contentieuses, saisies sur compte en cas de dette fiscale...
Pour éviter ces situations nuisibles à votre activité et à la confiance de vos partenaires, vous pouvez déléguer tout ou partie de la gestion de votre trésorerie, indispensable à une activité sereine et au développement de votre activité.

Points clés

  • Voulez-vous céder tout votre poste clients ? C'est-à-dire déléguer entièrement sa gestion, y compris la partie recouvrement et contentieux ? Orientez-vous vers des solutions d'affacturage. Avec l'affacturage, vous percevez le montant de vos factures sous 24 heures et en cas de défaillance financière du client, vous pouvez être indemnisé à 100 %(3).
  • Vous préférez céder seulement une partie de vos factures pour un ou plusieurs clients et conserver la maîtrise de votre poste clients ? Optez pour l'escompte ou la cession de créances Dailly.
  • Vous disposez de créances d'entreprise ou d'administration ? En les cédant à votre banque, vous pouvez disposer d'une avance de trésorerie. Ce mécanisme de cession de créances peut s'appliquer à des factures ou à des marchés publics ou privés. Il permet une avance de fonds correspondant aux factures cédées, parfois immédiatement.

Points de vigilance

  • Comparez les solutions avec votre Conseiller pour adopter la formule la plus adaptée au montant, à la durée et la fréquence de votre besoin de trésorerie.
    Soyez vigilant sur le choix des créances cédées. En cas de défaillance de votre client, votre trésorerie en subirait les conséquences.
  • Pensez à programmer une révision annuelle du type de financement choisi pour coller au plus près de la réalité de vos besoins. Les années se suivent et ne se ressemblent pas toujours.

Bon plan

Factoflash est une solution d'affacturage dédiée aux petites entreprises : une enveloppe de 10 000 € à 200 000 € peut être mise en place rapidement par votre conseiller(*).

Qu'est-ce qu'un escompte ?

Qu'est-ce que la cession de créances Dailly ?

Quelle est la différence entre l'affacturage et la cession de créances Dailly ?

Notre offre

Votre conseiller peut aussi vous proposer :

Le crédit Souplesse Pro(1), une formule de découvert autorisé spécifiquement étudiée pour couvrir vos décalages de trésorerie occasionnels.

Le Crédit de Trésorerie et de Campagne(1), un crédit pour des besoins de financement spécifiques, longs ou atypiques comme par exemple une activité saisonnière.

Le Crédit Relais(1), un crédit à court terme, lié à la perception future de recettes certaines.

L'Escompte Commercial(1), la mise à disposition d'une entreprise porteuse d'un effet non échu du montant de cet effet contre la cession de ce dernier.

Prendre rendez-vous

  • (1) Voir conditions auprès de votre caisse de Crédit Mutuel.
  • (2) Sous réserve d'acceptation de votre dossier.
  • (3) La garantie est limitée à l'encours approuvé par CM-CIC Factor.