Entrepreneuriat

Chef d'entreprise : pensez aux solutions anti coups durs !

Passionnés et accaparés par leur métier, les professionnels se soucient souvent plus de la santé de leur société que la leur. La protection sociale du dirigeant est un outil indispensable pour assurer la pérennité de son entreprise et protéger ses proches...

La santé du dirigeant : premier capital de l'entreprise

Être l'homme ou la femme forte de l'entreprise vous donne de grandes responsabilités. Ce sont d'ailleurs elles qui pèsent souvent lourdement sur vos épaules et peuvent générer des problèmes de santé, auxquels il faut être vigilant. Car tout arrêt de travail, dont les conséquences se cumulent sur le plan professionnel et personnel, peut être un vrai coup dur pour une petite entreprise, pour vous-même et vos proches.

Des assurances complémentaires indispensables

La Sécurité sociale des Indépendants (ex RSI) gère vos remboursements médicaux et vos indemnités journalières en cas d'arrêt de travail (proportionnellement à vos cotisations).

Une complémentaire santé peut compléter, totalement ou en partie, le remboursement des frais restant à votre charge, pour vous et votre famille.

Par ailleurs, en cas de longue maladie, d'accident du travail, d'incapacité ou d'invalidité, seul un contrat de prévoyance peut vous fournir un revenu de remplacement suffisant pour couvrir vos frais fixes et une perte d'exploitation.

Ce revenu est défini par contrat, selon vos besoins et votre budget. Il vous libère des soucis financiers pour bien vous soigner.

La Prévoyance : une assurance pour vous et vos proches

En cas de longue maladie, d'accident de travail, d'incapacité de travail ou d'invalidité, seul un contrat de prévoyance peut vous fournir un revenu de remplacement suffisant pour couvrir vos frais fixes et une perte d'exploitation. Vous pouvez choisir le contrat qui correspond à vos besoins et votre budget. Il vous libère des soucis financiers en cas d'imprévus.

Il est également important d'anticiper un décès ou une perte totale et irréversible d'autonomie. La plupart des contrats de prévoyance prévoient un capital versé au bénéficiaire de votre choix ou à vous-même. C'est vous qui définissez le montant de ce capital (qui déterminera vos cotisations), mais soyez vigilant aux limites d'âge pour souscrire et pour le versement.

Avec des options à la carte

Le régime d'indépendant vous donne la liberté de vous constituer un système de protection sociale solide et à la carte. Les assureurs proposent de multiples options pour cela. Par exemple, pour garantir un capital supplémentaire en cas d'accident, pour assurer le versement d'une rente mensuelle, pour l'éducation de vos enfants (jusqu'à 25 ans) ou pour mettre votre conjoint à l'abri à vie.

Adaptez votre contrat à votre situation et vos besoins.

Un coup de pouce fiscal

Souscrire ces assurances complémentaires de santé et de prévoyance est un acte volontaire qui mérite toute votre attention, dès le lancement de votre activité. D'autant que la loi Madelin permet de déduire ces cotisations santé et prévoyance de vos revenus professionnels dans la limite d'un plafond confortable1 (jusqu'à 9 565 € pour 2018).

Ensuite, au fil du développement de votre entreprise, de votre chiffre d'affaires et de l'évolution de votre situation familiale, vous pouvez réévaluer vos besoins. C'est l'assurance de pouvoir rebondir et d'assurer l'avenir de vos proches.