Vous êtes à la recherche d'un job d'été pour mettre de l'argent de côté et ainsi concrétiser de futurs projets : études, voiture, logement, voyage...

VOICI QUELQUES CONSEILS POUR METTRE TOUTES LES CHANCES DE VOTRE CÔTÉ

1/ Ne tardez pas à chercher !

Vous souhaitez travailler dans une grande entreprise, il faut commencer vos démarches quelques mois à l'avance. Dans les autres cas, profitez des vacances de Pâques pour faire vos recherches, les mois d'avril et mai sont une bonne période pour chercher.

2/ Ciblez les secteurs qui vous intéressent

Agriculture, animation, commerce, baby-sitting, tourisme, entretien et nettoyage, encadrement scolaire, restauration/ hôtellerie, sont autant de domaines qui recrutent pendant les vacances. À vous de choisir celui qui vous correspond le mieux.

3/ Soignez votre candidature

Même si vous n'avez pas ou peu d'expérience, rédigez soigneusement un CV avec vos études, vos loisirs et centres d'intérêt. Mettez en avant vos atouts tels que : langues étrangères, mobilité géographique, détention du brevet de secourisme, du BAFA. Prêtez attention à la présentation et l'orthographe. Vous l'accompagnerez d'une lettre de motivation courte et précise.

4/ Fouillez les réseaux sociaux

Pour trouver un job, n'hésitez pas à utiliser les réseaux sociaux et à vous créer des alertes.

UTILISEZ DIFFÉRENTS MOYENS POUR TROUVER DES OFFRES D'EMPLOI :

1/ Faites jouer vos relations

Parents, famille, amis, c'est par eux qu'il faut commencer. Faites savoir que vous souhaitez travailler, et parfois le bouche à oreille porte ses fruits.

2/ Pensez aux candidatures spontanées

Ne vous contentez pas de répondre à une annonce, envoyez aussi des candidatures spontanées pour ne pas passer à côté d'un poste. Sept entreprises sur dix recrutent sans déposer d'offres d'emploi.

3/ Les sites spécialisés par secteur

4/ Les organismes incontournables proches de chez vous

JOB D'ÉTÉ : CE QU'IL FAUT SAVOIR

1/ Quel âge pour un job d'été ?

En France, et sous réserve d'autorisation parentale, l'âge minimum légal pour travailler de façon régulière est de 16 ans. Il est toutefois possible d'être embauché dans le cadre d'un job d'été dès l'âge de 14 ans sous certaines conditions.

2/ Le salaire

Les jeunes de plus de 18 ans titulaires d'un contrat de travail sont rémunérés au minimum sur la base du SMIC (depuis le 1er janvier 2021, le montant du SMIC horaire brut est fixé à 10.25 € soit 1 554,58 € bruts mensuels sur la base de la durée légale de 35 heures hebdomadaires). Avant 17 ans, la rémunération est minorée de 20 %, entre 17 et 18 ans de 10 %. Il n'y a pas de minoration si le jeune possède 6 mois de pratique dans la branche.

3/ Le contrat de travail

Un job d'été est un CDD (un Contrat à Durée Déterminée) et doit donc faire l'objet d'un contrat. En règle générale, le contrat écrit doit vous être remis dans les 48 h après votre embauche. Et en fin de contrat, vous devez recevoir une attestation de travail, un certificat de travail et un reçu pour solde de tout compte.

Ne travaillez pas sans contrat de travail, vous n'aurez aucune garantie d'être payé et vous ne serez pas protégé en cas d'accident du travail.

LES CONSEILS CRÉDIT MUTUEL :

1/ Fournissez un relevé d'identité bancaire (RIB) à votre employeur

Votre salaire sera versé directement sur votre compte, sinon il vous fera un chèque à déposer ensuite sur votre compte.

2/ Rapprochez vous de votre conseiller Crédit Mutuel

Dans cette étape vers l'autonomie financière, votre conseiller vous accompagne et vous informe sur la gestion de vos comptes. Il vous donne des astuces pour simplifier votre quotidien (gestion en ligne de vos comptes, appli mobile, alerte sms.) avec une offre adaptée à votre budget ! Il se tient à votre écoute et répond à toutes vos questions.

3/ Placez vos économies

Découvrez dès à présent les conseils pour placer vos premières rentrées d'argent.

En savoir plus



(1) Service 0,12 €/min + prix appel.