Créée en 2019 dans l'agglomération de Reims, la Ferme Rémoise agit en faveur de l'agriculture urbaine, pour la biodiversité et la réappropriation des terres fertiles. Pour ce faire, elle crée du lien entre les acteurs et facilite l'émergence de projets agricoles urbains et péri-urbains. Par ailleurs, elle accompagne le développement d'activités économiques de transformation et de vente de produits agricoles locaux, ainsi que le recyclage de matières organiques issues de la ville, sous forme de compostage ou autre, toujours dans une logique d'économie circulaire et de retour à la terre.

La Ferme Rémoise est déjà devenue un acteur impliqué dans l'activité économique locale avec notamment pour ambition de répondre à la problématique de transition alimentaire : nourriture saine et locale, réappropriation des ressources, lutte contre le gâchis, saisonnalité des produits.

Un incubateur dédié à l'agriculture urbaine.

En accordant à l'association le 1er prix de l'appel à projets 2020 dédié aux circuits courts, la Fondation CMNE permet l'aménagement de plusieurs terrains qui accueilleront des projets expérimentaux d'agriculture urbaine : potager en mandala, zones de compost, prairies sauvages mellifères, etc... Ces terres arables permettront de former les porteurs de projets, mais également de développer les actions de sensibilisation du grand public et des écoliers aux enjeux de l'agriculture urbaine, de l'écologie et du recyclage. Avant tout aménagement, une étude sera réalisée pour établir une photographie exacte de la biodiversité existante (espèces présentes, vie du sol, etc.) afin de la préserver, voire de l'enrichir. La Ferme Rémoise veut être une source d'inspiration et faire de ces espaces des lieux de vie et de partages qui constitueront à terme un accélérateur de projets en faveur de l'agriculture urbaine.