Jusqu'en 2018, la Fondation était Grand Mécène de l'Opéra de Lille, un partenariat majeur renouvelé sur plusieurs saisons. Sensible à l'idée d'amener l'opéra "hors de ses murs" et de toucher ainsi des publics variés, souvent éloignés de ce type de musique, la Fondation a soutenu les grandes productions et les projets de multi-diffusion.

Crédit photo: @Frederic Iovino

En 2015, la Fondation a permis entre autres la mise en place d'un dispositif de multi-diffusion de l'Opéra Madame Butterfly. Le 2 juin, sept villes (Reims, Abbeville, Dunkerque, Hazebrouck, Valenciennes, Saint-Omer et Charleroi) ont pu vivre une séance gratuite et en direct de l'Opéra.
Cette opération a été renouvelée en 2016 avec la multidiffusion le 14 octobre de l'Opéra de Rossini La Cenerentola. 10 villes ont ainsi vibré aux sons féériques de cette version revisitée du célèbre conte Cendrillon (Lens, Arenberg, Dunkerque, Armentières, Roubaix, Lomme, Lille, St Omer, Valenciennes et Hirson).
En 2018, c'est l'Opéra Nabucco qui a été offert au public de 28 villes des Hauts-de-France (plus de 11 000 personnes en simultanée).
Toutes les étapes des créations de La Cenerentola et de Nabucco étaient documentées grâce à un site dédié, Première Loge, également financé grâce au concours de la Fondation CMNE.
Début 2016, la Fondation a permis l'organisation d'une représentation supplémentaire de l'Opéra Le Trouvère et a continué à soutenir le dispositif «Place(s) aux jeunes!».
Elle a par ailleurs financé l'achat exceptionnel d'un clavecin