Quel plus beau slogan pour cette association qui depuis 2011 s'attache à aider les jeunes sans qualification à devenir entrepreneur de leur vie ? A travers des sessions de formation d'environ 60h, des formateurs encouragent ces jeunes à trouver l'étincelle qui leur permettra de repartir dans un cercle vertueux. Partant des talents ou passions de chacun ils les mettent dans la peau d'un entrepreneur. Plus que cela le Réseau Etincelle donne une vision du monde professionnel, il apprend les codes et montre des perspectives d'avenir à des jeunes qui s'en croient dépourvus.

En 2017, 366 jeunes sont passés du renoncement au système scolaire à une motivation professionnelle lors de 31 sessions de formation RESEAU ETINCELLE.
D'année en année le nombre de sessions organisées et par conséquent de jeunes pris en charge par la formation ne cesse d'augmenter.
La Fondation est partenaire depuis les débuts de ce projet. Au-delà de son soutien financier, elle mobilise chaque année 4 collaborateurs pour animer des sessions de formation sur le thème « ma banque et moi, mode d'emploi » et des managers pour participer à des jurys étincelle.

« C'est très enrichissant d'animer ce type d'atelier. Pendant 1 heure, notre rôle est de présenter la banque et son fonctionnement avec un discours simplifié et adapté. Il faut aussi répondre aux nombreuses questions des jeunes et leur montrer que la banque peut les aider et les accompagner dans leurs projets. C'est un moment très informel qui doit privilégier l'échange et nous permettre de démystifier notre métier de banquier, de dépasser la méfiance qu'il peut y avoir à l'origine. On passe un très bon moment en dehors de l'agence avec un public en marge qui a envie d'avancer. » Christophe Mortreux, Adjoint de la caisse d'Orchies