En bref

  • Alternative aux financements classiques des équipements professionnels
  • Loyers de 36 à 72 mois
  • Option d'achat possible en fin de location
  • Ni gage, ni nantissement
  • Financement de la facture TTC

Accessible à tous les professionnels

Le crédit-bail (ou leasing) s'adresse à tous les professionnels et entreprises (commerçants, artisans, professions libérales, TPE, PME, associations...), quel que soit leur statut juridique.

Une solution pour vos investissements

Le crédit-bail vous permet de disposer d'un matériel et, à terme, d'en devenir propriétaire.
Si vous désirez acquérir un véhicule à usage professionnel ou mixte, utilitaire ou de tourisme, consultez notre offre dédiée Crédit Mutuel Auto Pro.

En détail

Pour tous vos équipements

Vous choisissez votre matériel et négociez le prix auprès de votre fournisseur :

  • véhicule industriel ;
  • engin agricole ou roulant ;
  • machine-outil, outillage ;
  • matériel de manutention ou de levage ;
  • matériel médical...

La société de crédit-bail l'acquiert et vous le loue.

Une solution simple et personnalisée

Sur présentation du bon de commande, nous vous conseillons sur le montage financier le mieux adapté à votre solution :

  • apport éventuel, sous forme de 1er loyer majoré ;
  • loyers linéaires, dégressifs, saisonniers ou par paliers ;
  • périodicité de remboursement : mensuelle, trimestrielle ou annuelle.

Nous réglons directement votre fournisseur et vous commencez à payer votre loyer dès la réception du matériel.

Une trésorerie assouplie et des avantages fiscaux

Le crédit-bail permet d'optimiser votre besoin de financement et l'équilibre financier de votre entreprise :

  • les loyers (dont le 1er loyer majoré) sont comptabilisés en charges déductibles (dans les limites fiscalement admises) ;
  • l'absence de TVA à l'acquisition du bien préserve votre trésorerie ;
  • votre investissement est intégralement financé ;
  • l'équilibre de votre bilan est préservé.

Devenir propriétaire du matériel

À l'issue de la période de location, vous pouvez lever d'option d'achat et racheter le bien à une valeur déterminée lors de la souscription du contrat.

Une assurance(3) incontournable

L'assurance « dommages » du bien financé est obligatoire.

Des assurances(3) pour sécuriser

  • L'assurance de personnes : l'assurance décès invalidité et incapacité de travail assure la pérennité de l'entreprise.
  • L'assurance du matériel : l'assurance perte financière ou Tous Risques Matériels assure une parfaite couverture en cas de sinistre total ou partiel en complétant la prise en charge de votre assurance « dommages ».

Un coût sur mesure

À la livraison du matériel, vous réglez, en plus du 1er loyer, les frais de dossier, les frais d'inscription au greffe et le dépôt de garantie éventuel.
Vous payez ensuite les loyers et les assurances selon la périodicité choisie.

Questions utiles

Quelle est la différence entre le crédit-bail et la location financière ?

Peut-on aménager un contrat en cours de vie ?