Protéger vos salariés et associés

Un ingénieur, un Chef, un directeur commercial... Ces collaborateurs sont des éléments essentiels du développement de votre entreprise. Pour assurer la pérennité de votre activité, en cas de maladie, d'invalidité ou de décès, il est fortement conseillé d'assurer les hommes clés de votre entreprise ainsi que de s'assurer mutuellement entre associés.

Assurer la perte d'un homme clé ou d'un associé

Faites un diagnostic objectif des personnes clés pour votre activité et interrogez-vous sur les assurances complémentaires qui pourraient soutenir l'entreprise pour faire face aux premières difficultés : recrutement, trésorerie, perte de clientèle, réorganisation, restructuration du capital... Une couverture spécifique peut parer à la disparition d'un des associés et éviter aux autres le risque financier.

Points clés

  • C'est l'entreprise (personne morale) qui souscrit le contrat et c'est elle qui bénéficie du versement des indemnités et de l'avance de trésorerie en cas de sinistre.
  • Ajustez la protection à vos besoins en montant de capital à garantir et aux personnes concernée à hauteur de leur contribution estimative. Il existe différentes formules : décès, perte totale et irréversible d'autonomie, arrêt de travail et des garanties financières progressives et plafonnées.
  • Certains contrats prévoient des formalités médicales et des limites d'âge de la personne à couvrir (généralement entre 55 et 65 ans).
  • Si un associé venait à décéder, le risque de dissolution du capital social serait majeur : le rachat des parts aux héritiers serait facilitée par cette couverture.

Points de vigilance

  • Comparez les indemnités versées et les franchises appliquées.
  • Vérifiez si vous pouvez souscrire une couverture en incapacité de travail sans obligation d'assurance décès.
  • Dans le cas d'une entreprise individuelle : les cotisations doivent être prélevées et les primes versées syur le compte professionnel. Dans le cadre de bénéfices non commerciaux, la fiscalité est différente.

Bon Plan

La fiscalité est avantageuse

Les cotisations sont déductibles (sous conditions) du résultat de l'entreprise. Les indemnités ou le capital versés à l'entreprise en cas de décès peuvent bénéficier d'un étalement de l'impôt sur le bénéfice exceptionnel pendant 5 ans. Pour les entreprises individuelles, les modalités sont spécifiques. Consultez votre comptable.

Comment préserver la pérennité de votre entreprise lorsqu'il y a plusieurs associés ?

Notre offre