L'intéressement : une prime au bénéfice de tous

L'intéressement du Crédit Mutuel sert à désigner le versement de primes à vos salariés afin de les motiver à atteindre les objectifs fixés. Il permet également au dirigeant d'entreprise de bénéficier de certains avantages, notamment sociaux et fiscaux.

Avantages

Un levier de motivation Meilleures performances

Caractéristiques

Pour qui ?

Qui peut bénéficier de la prime d'intéressement ?

Les salariés, (un minimum d'ancienneté dans l'entreprise peut être exigé, au maximum 3 mois). Les non-salariés, sous réserve qu'il s'agisse de chefs d'entreprise de moins de 250 salariés ainsi que leurs conjoints ayant le statut de conjoint collaborateur ou conjoint associé, ou d'associés de sociétés non soumises à l'impôt sur les sociétés, peuvent bénéficier des accords d'intéressement sous réserve que l'accord d'intéressement le prévoit expressément.

L'intéressement : une plus-value pour tous dans l'entreprise

L'intéressement permet à vos salariés de percevoir des primes, ce qui les motive à atteindre les objectifs fixés collectivement. Véritable levier de motivation, il s'agit d'un excellent moyen d'augmenter les performances collectives et individuelles de vos collaborateurs au quotidien. Ces primes sont calculées à partir des objectifs préalablement négociés. Ces derniers peuvent par exemple viser les résultats obtenus ou bien l'activité en elle-même. Sont concernées toutes les entreprises disposant d'au moins 1 salarié, peu importe le secteur d'activité. Le dirigeant peut parfaitement en bénéficier, dès l'instant où il respecte certaines conditions.

Les avantages fiscaux de l'intéressement

Au Crédit Mutuel, l'intéressement vous fait bénéficier d'avantages intéressants. Fiscalement, les primes versées échappent aux cotisations sociales en ce qui concerne la part patronale. Cet avantage ne concerne cependant pas le forfait social. Il en va de même pour les primes déposées sur ces plans. Ces dernières sont en effets déductibles de l'assiette de l'impôt pour les entreprises soumises à l'impôt sur le revenu ou sur les sociétés. Ces exploitations peuvent bénéficier de l'abondement. Pour bénéficier d'un abondement, il est indispensable que les versements soient réalisés dans le cadre d'un plan d'épargne salariale (PEI, PERCOI, PEE).