Famille

Chef d'entreprise : quelle mutuelle choisir ?

Le chef d'entreprise doit choisir sa mutuelle en fonction de critères bien précis : notamment son statut (travailleur non salarié, salarié ou assimilé salarié), un éventuel accord de branche lié à l'activité de l'entreprise, ou encore l'existence d'un conjoint couvert par une mutuelle collective dont il pourrait être « ayant-droit ».

Le chef d'entreprise peut opter pour la complémentaire collective

S'il est salarié ou assimilé salarié, le chef d'entreprise pourra bénéficier de la complémentaire santé obligatoire qu'il est tenu de proposer à l'ensemble de ses salariés. Ainsi faisant, il bénéficie du paiement de 50% du montant de la cotisation mensuelle.

Dans le cas où le dirigeant est « assimilé salarié », il doit obtenir l'autorisation du conseil d'administration ou de l'assemblée générale pour bénéficier de la complémentaire santé collective.

Dirigeant travailleur non salarié : l'obligation d'un contrat personnel

Le cas des dirigeants TNS est plus souple : ils ne peuvent accéder à la complémentaire santé collective de l'entreprise. Ils doivent donc opter pour un contrat personnel.

Chef : comment choisir sa complémentaire ?

Le chef d'entreprise doit choisir une mutuelle qui prenne aussi en compte les risques liés à son métier : ils ne sont pas les mêmes pour un artisan ébéniste, par exemple, que pour un directeur d'agence marketing.

Il est indispensable de se munir d'une bonne couverture « Prévoyance » ou « Homme Clé » qui vise à compléter les pertes financières en cas d'arrêt prolongé.