Financements

Comment rembourser son PGE

Deux à quatre mois avant l'échéance de la première année, une entreprise qui a souscrit un Prêt Garanti par l'État (PGE) doit décider des modalités de son remboursement. À l'issue des 12 premiers mois, elle a la possibilité de le rembourser en une fois ou de l'amortir sur une ou plusieurs années avec un maximum de 5 ans.

Quelques questions à vous poser avant de décider

  • Comment se situe mon activité : incertitude, continuité, expansion... ?
  • Mes ventes vont-elles redémarrer rapidement sur l'année 2021 ?
  • Ai-je de la visibilité sur mon besoin de trésorerie à venir ?

En d'autres termes quelle est la priorité ?

  • Rembourser en une fois à l'échéance pour oublier cette période ?
  • Optimiser le coût du crédit (la commission de garantie augmente avec la durée) et donc rembourser rapidement sur un an ?
  • Privilégier la prudence et utiliser les possibilités d'amortissement de PGE sur plusieurs années ?
  • Gérer l'incertitude et demander une année supplémentaire de franchise du remboursement en capital1 ?

La décision est importante car elle engage l'entreprise

  • Un remboursement trop rapide peut mettre sa trésorerie dans l'impasse.
  • Un amortissement trop long peut amener un surcoût.
  • La commission de garantie reste due en totalité en cas de remboursement anticipé.

1 Dans la limite de 60 mois.