Professionnels

Pourquoi et comment ouvrir un compte professionnel ?

reply
Partager

Ouvrir un compte professionnel est une démarche obligatoire avant de créer votre entreprise. Mais quelles sont les entreprises concernées ? Et quels sont les détails à ne pas laisser au hasard ? L'ouverture d'un compte bancaire professionnel est une obligation pour certaines organisations. Les associations, des SA, SARL, SAS, EURL, SELARL et SCI sont concernées.

Pourquoi ouvrir un compte professionnel ?

Les avantages du compte professionnel

Attention à ne pas confondre compte professionnel et compte séparé. Les autoentreprises ne sont en effet pas tenues d'ouvrir un compte bancaire professionnel mais doivent tenir à jour une comptabilité séparée. Elles peuvent donc continuer à utiliser un compte bancaire traditionnel dès lors que ce dernier n'est pas confondu avec le compte personnel.

Pour autant, l'ouverture d'un compte professionnel ne doit pas être nécessairement vue comme une contrainte. Cette solution comporte de nombreux avantages. Comptables, d'abord. Cela permet de séparer vos opérations professionnelles et commerciales de celles que vous réalisez en tant que particulier. Fiscaux, ensuite. Si le gérant utilise son compte personnel pour le compte de son entreprise, les dépôts professionnels peuvent être considérés par l'administration fiscale comme des salaires et imposés comme tels.

Un exercice très codifié

Avant de souscrire un compte bancaire professionnel, il convient de passer à la loupe trois documents indispensables : la convention de compte, les conditions particulières et les conditions tarifaires. La convention de compte résume les règles d'utilisation de votre compte : règles d'ouverture et de fonctionnement, modalités de clôture. C'est aussi là que vous trouverez toutes les informations sur la gestion de moments difficiles mais néanmoins incontournables dans la vie d'une entreprise, par exemple lorsque la gestion de votre compte s'il devient débiteur. Ne négligez pas la lecture des conditions particulières, qui apportent des précisions complémentaires notamment concernant vos moyens de paiement. Enfin, comme leur nom l'indique, les conditions tarifaires sont le nerf de la guerre : ce sont elles qui font en effet pencher la balance entre tel ou tel établissement bancaire pour beaucoup de chefs d'entreprise.

Tenir compte des services annexes

Attention, les frais pratiqués pour les opérations courantes ou exceptionnelles ne doivent pas être votre seul critère dans le choix de votre banque. Il faut aussi tenir compte des services annexes qui vous sont proposés. Gestion des comptes par Internet, moyens de paiement et assurance de ces derniers, outils de gestion de votre trésorerie, autorisations de découvert : autant de petits plus qui peuvent vous faciliter la vie au quotidien et, surtout, vous faire gagner un temps précieux.

Par ailleurs, sachez que les frais de tenue de compte professionnel sont déductibles de votre bénéfice imposable. Suivant la taille et les besoins de votre entreprise, vous pouvez donc avoir tout intérêt à faire le choix d'un compte professionnel.

Pour en savoir plus sur les solutions proposées par le Crédit Mutuel Nord Europe, n'hésitez pas à contacter nos conseillers dédiés aux professionnels.

Source chiffres clés : INSEE Références - Edition 2017 - Démographie des sociétés et des entreprises individuelles.