Sillon d'avenir

Ludovic Hauller, viticulteur en Alsace

Cette vidéo présente son parcours, et comment ce jeune homme s'adapte à la crise sanitaire de la Covid-19, qui frappe de plein fouet les domaines viticoles.

Transcription de la vidéo

Introduction

Bonjour à tous, aujourd'hui nous sommes en Alsace avec Ludovic Hauller. Ludovic a repris le domaine viticole de ses parents avec son frère. La crise sanitaire de la Covid-19 a impacté l'activité du domaine et notamment la commercialisation du vin. Allons à sa rencontre pour qu'il nous explique dans le détail.

Ludovic, peux-tu nous raconter l'historique du domaine ?

Notre famille s'est installée en 1776 avec une activité de tonnellerie à l'époque. Mon grand-père a repris une activité de viticulture. Mon père a repris l'entreprise dans les années 90. Aujourd'hui c'est mon frère et moi qui reprennons le flambeau petit à petit.

D'accord. La jeune génération est arrivée dans le domaine. Quel est votre parcours à ton frère et toi ? Comment vous répartissez-vous les tâches sur le domaine ?

Mon frère a un parcours plutôt technique et lié à la production. Il a fait un BTS Viticulture Œnologie à Beaune. Pour ma part, j'ai conclue mes études par un Master international des vins et spiritueux à Dijon. Mon frère est plutôt en charge de la production et pour ma part, plutôt le développement commercial.

Vous avez un métier en lien direct avec le consommateur, j'imagine que vous avez subit la crise sanitaire de plein fouet. Quelles ont été les conséquences directes pour vous ?

Beaucoup de clients se sont arrêtés du jour au lendemain, que ce soit la restauration ou à l'étranger également.

Pendant ces temps de crise, c'est important de pouvoir compter sur des partenaires ?

Oui, c'est même très important. Nos clients nous demandent beaucoup de proximité ainsi qu'une certaine réactivité et nous nous demandons la même exigence à nos partenaires (banques, assurances, fournisseurs...).

Question à Emmanuelle Pagniez, Chargée d'affaires agricole et viticole au Crédit Mutuel. Pendant ces temps de crise avoir des partenaires solides c'est très importants. J'ai l'impression que tu la connais plutôt bien la Famille Hauller ?

Oui, on la connaît bien effectivement. Ça fait plusieurs générations qu'ils font confiance au Crédit Mutuel. Ce sont des viticulteurs très dynamiques. Nous avons beaucoup de plaisir à accompagner leur développement sur trois générations, maintenant.

Et concrètement pendant cette période de crise, ça s'est matérialisé comment ?

Concrètement, nous avons été pleinement mobilisés pour accompagner nos clients sur plusieurs points. Tout d'abord, gérer cette situation exceptionnelle et accompagner le manque de chiffre d'affaires. Mais c'est aussi de continuer à assurer la gestion courante et par exemple trouver des solutions de paiement à distance pour leurs clients. Nous avons réussis à faire tout ça par mail et par téléphone grâce à des solutions de signature électronique. Donc malgré la distanciation, nous avons su rester très proches.