Simulateur

Loi Madelin : calculez ce que vous pouvez déduire pour votre retraite

La loi Madelin permet aux travailleurs non salariés de déduire de leur revenu imposable les primes et cotisations versées à titre facultatif sur un contrat d'assurance retraite1, dans des limites fixées chaque année. Grâce à notre simulateur, calculez ce que vous pouvez déduire.

Calculez le montant que vous pouvez déduire en fonction de vos versements au titre des cotisations retraite 2018 avec Plan Assurance-Vie Pro2 :

Une fiscalité attractive

Les cotisations versées sont déductibles fiscalement3 dans la limite de :

  • 10% du revenu professionnel imposable dans la limite de 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS), auxquels s'ajoutent 15% sur ce revenu compris entre 1 et 8 fois le PASS.
  • ou 10% du PASS si ce montant est plus favorable.

Soit pour 2018, un minimum déductible de 3 973 € et un maximum de 73 504 €. Cette limite est réduite, le cas échéant, des sommes versées sur un PERCO.

La contrepartie de la déduction des cotisations est l'imposition des prestations reçues par le bénéficiaire au dénouement.

1 La loi Madelin permet également aux TNS de déduire de leurs résultats imposables les primes et cotisations versées à titre facultatif sur un contrat de prévoyance, de complémentaire santé et de garantie perte d'emploi, dans des limites fixées chaque année.

Immatriculations en qualité d'intermédiaires en opérations d'assurances consultables sous www.orias.fr proposant des contrats d'assurance de ACM VIE SA, ACM IARD SA, entreprises régies par le code des Assurances et distribués sous la marque Crédit Mutuel Assurances.

3 sous réserve de modification des dispositions légales.