Plan Épargne Retraite

Le PER : un allié pour votre retraite

Anticiper et compensez facilement la baisse de revenus à la retraite

Constituez-vous un complément de revenus retraite en toute liberté et à votre rythme

  • Déduction de vos revenus imposables1

  • Sortie en rente, capital ou les deux2

  • Disponibilité de votre épargne pour l’achat de votre résidence principale3

  • Gestion de votre épargne en autonomie ou par des experts4

Le PER Assurance Retraite du Crédit Mutuel a reçu le Label d’Excellence 2023, la plus haute distinction des Dossiers de l’épargne.

Label Excellence 2023 PER Assurance Retraite.

Toute référence à un prix ou un label ne préjuge pas de la qualité de ce contrat.
Ce dispositif présente un risque de perte en capital.

Qu’est-ce que le Plan d’Épargne Retraite ?

Le Plan d’Épargne Retraite, aussi connu comme PER, présente un risque de perte en capital. C’est une épargne à long terme vous permettant de préparer votre retraite. Vous constituez progressivement un complément de revenus supplémentaire qui sera accessible lors de votre départ à la retraite. La mise en place de ce dispositif fait suite à l’adoption de la Loi Pacte de 2019 qui vise à encourager les Français à préparer leur retraite supplémentaire en complément des régimes obligatoires. Une solution à découvrir !>

Le PER individuel

Le PER individuel est un dispositif d’épargne accessible à tous, indépendamment de votre situation professionnelle (que vous soyez salariés du privé ou de la fonction publique, travailleurs non-salariés ou demandeurs d’emploi). Ce plan permet des versements volontaires pour alimenter votre épargne à votre rythme.

Le PER, en synthèse

Compliqués les produits retraite ? Trop contraignants ? Voici quelques bonnes raisons pour ouvrir un PER.

  • Déduction des versements de vos revenus imposables : vous bénéficiez d’une fiscalité avantageuse en déduisant vos versements de l’année1.
  • Choix des versements : vous épargnez à votre rythme en choisissant de mettre en place des versements libres ou programmés.
  • Sortie flexible : les anciens dispositifs ne vous permettaient pas de choisir le mode de sortie de vos fonds. Avec le PER, vous choisissez dorénavant sous quelle forme vous souhaitez recevoir votre épargne, en rente, en capital ou en mixant les deux.
  • Compatible avec d’autres plans : vous pouvez, en parallèle, souscrire à d’autres produits d’épargne comme l’assurance-vie.
  • Protection pour vos proches : en cas de décès, les fonds sont versés aux bénéficiaires inscrits au contrat.
  • Disponible pour les moments importants comme : l’achat de la résidence principale.

La fiscalité pour le PER

En ouvrant un PER, vous bénéficiez d’un avantage fiscal à l’entrée de vos versements volontaires, ils sont déductibles de vos revenus imposables1. Néanmoins, votre épargne sera imposable au moment de la sortie de vos fonds.

Selon votre situation patrimoniale, vous pouvez choisir de ne pas profiter de cette déduction au moment des versements, afin de privilégier une fiscalité allégée au moment de la liquidation de votre épargne retraite. C’est vous qui choisissez !

Sachez que la fiscalité à la sortie de vos fonds diffère selon votre mode de sortie.

Vous avez déduit vos versements volontaires de vos revenus imposables :

  • Sortie en capital : la part des sommes perçues correspondant aux versements volontaires sera soumise au barème progressif de l’impôt sur le revenu selon votre Tranche Marginale d’Imposition (TMI) mais exonérée des Prélèvements Sociaux (PS). Quant à la part de capital correspondant aux intérêts et plus values, elle sera soumise à la Flat Tax de 30% dont 12,8% d’impôt sur le revenu (Prélèvement Forfaitaire Unique)5 et 17,2% de prélèvements sociaux.
  • Sortie en rente : vous êtes assujetti à l’impôt sur le revenu selon le régime des rentes viagères à titre onéreux. La rente perçue est imposable au barème de l’impôt sur le revenu chaque année après un abattement de 10% et soumise aux prélèvements sociaux (17,2%) après application d’un abattement selon l’âge de l’adhérent lors de la perception du premier arrérage de rente.

Vous n’avez pas déduit vos versements volontaires de vos revenus imposables :

  • Sortie en capital : la part des sommes perçues correspondant à vos versements volontaires est exonérée mais celle correspondant aux intérêts et plus-values est soumise à la Flat Tax de 30% (PFU de 12,8%5 et PS de 17,2%).
  • Sortie en rente : la rente est soumise au barème progressif de l’impôt sur le revenu et aux PS de 17,2% selon les règles applicables aux rentes viagères à titre onéreux, c’est-à-dire après application d’un abattement selon l’âge de l’adhérent lors de la perception du premier arrérage de rente.

Préparer votre retraite

Au Crédit Mutuel, nous vous accompagnons dans la préparation de votre retraite. Pour cela, nous mettons à votre disposition à la fois un simulateur revenus à la retraite et des conseils pour vous aider à préparer votre retraite et épargner au mieux.

Épargner à son rythme

L’ouverture de votre plan d’épargne retraite peut s’effectuer à partir de 50 €. Ensuite, vous avez la possibilité de choisir librement et selon vos capacités financières la fréquence et le montant de vos versements.

Vous pouvez alimenter votre PER de 2 manières :

  • Versements ponctuels, vous épargnez librement et à tout moment en choisissant le montant que vous souhaitez mettre dans votre épargne
  • Versements programmés, les fonds de votre épargne sont alimentés tous les mois sans que vous ayez à vous en préoccuper. Pratique !

Afin de gérer votre épargne retraite, 2 modes de gestion vous sont proposées :

  • Gestion Libre : vous pouvez investir parmi un éventail de choix de supports du plus sécurisé, incluant le fonds en euros, au plus dynamique (le plus risqué) avec de nombreux supports en unités de compte.
  • Gestion Pilotée Horizon : vous pouvez déléguer la gestion de votre PER à nos professionnels qui la gèrent en prenant en compte : votre profil d’investisseur financier, votre situation, vos projets, votre date de départ à la retraite et votre profil de gestion. Votre épargne est progressivement investi en unités de compte plus sécurisé. Pour commencer, votre épargne sera investie en partie sur des fonds plus ou moins risqués selon votre profil d’investisseur financier, puis à l’approche de votre départ à la retraite, vos fonds seront progressivement sécurisés.

À noter : les supports en unités de compte ne comportent aucune garantie de capital, leur valeur évolue à la hausse ou à la baisse en fonction des marchés financiers. L’assureur ne s’engage pas sur la valeur des parts mais uniquement sur le nombre de parts net de frais du contrat.

Exemple de composition à 30 ans de la retraite, avec 3 profils d’investissement :

3 profils de gestion, exemple de composition à 30 ans de la retraite :
Prudent Horizon Retraite Équilibré Horizon Retraite Dynamique Horizon Retraite
30% d’actifs à risque intermédiaire ou élevé6 60% d’actifs à risque intermédiaire ou élevé6 90% d’actifs à risque intermédiaire ou élevé6
70% d’actifs à faible risque7 40% d’actifs à faible risque7 10% d’actifs à faible risque7

Qu’en est-il des performances ? Les rendements sont les sommes issues de vos placements, exprimés en pourcentage. Sachez qu’ils fluctuent en fonction des marchés financiers et dépendent donc des placements réalisés. Plusieurs facteurs peuvent également les impacter : la conjoncture économique, votre profil d’investisseur financier et la gestion choisie. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Compliqué ? Contactez votre conseiller, il est toujours à vos côtés pour vous accompagner pas à pas.

Débloquer son PER

Le PER a pour objectif d’anticiper vos futures dépenses une fois à la retraite, en vous constituant un complément de revenus. Ainsi, votre épargne est bloquée jusqu’à ce que vous ayez atteint l’âge de départ. Vous ne pouvez pas sortir vos fonds avant cette période et le PER ne comporte pas de faculté de rachat. Il existe toutefois des événements vous autorisant à demander une sortie anticipée :

  • le décès du conjoint ou de son partenaire de PACS
  • l’invalidité du titulaire, de son conjoint, de son partenaire de PACS ou de ses enfants
  • la situation de surendettement du titulaire
  • lorsque les droits au chômage du titulaire arrivent à expiration
  • la cessation d’activité non salariée à la suite d’une liquidation judiciaire.

Vous avez aussi la possibilité de faire une demande de déblocage de vos fonds en cas d’acquisition d’une résidence principale3.

Récupérer son épargne au départ à la retraite

Dès lors que vous avez atteint l’âge légal de départ à la retraite, vous avez la possibilité de débloquer vos fonds épargnés. La somme est disponible sous forme de :

  • capital2, qui peut être débloqué en une ou plusieurs fois
  • rente viagère, c’est-à-dire recevoir les fonds versés de manière périodique pendant toute votre vie
  • les deux, en recevant une partie en capital et une autre sous forme de rente. Une alternative qui n’est pas proposée par tous les assureurs.

Quelle est la démarche à suivre pour débloquer son épargne ?

Votre départ à la retraite approche et vous souhaitez débloquer votre PER ? Pour procéder au déblocage de votre épargne, il vous faut contacter votre conseiller. Ce dernier aura besoin des documents suivants :

  • une copie recto verso de votre pièce d’identité
  • une copie de votre RIB
  • une copie de la notification de retraite délivrée par la Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé du Travail (CARSAT) ou toute autre caisse d’assurance retraite de base.

Une protection pour vos proches

En cas de disparition avant votre retraite et si vous avez désigné votre conjoint ou votre partenaire de PACS comme bénéficiaire, il est exonéré de droits de succession et de prélèvement.

Vous souhaitez protéger d’autres proches ? Désignez-les au contrat.

  • pour un décès avant 70 ans : chaque bénéficiaire à droit à un abattement de 152 000 €, tous contrats confondus y compris l’assurance-vie.
  • pour un décès après 70 ans : l’ensemble des bénéficiaires se partage un seul abattement de 30 500 €, tous contrats confondus, y compris l’assurance-vie.

Que deviennent mes anciens contrats d’épargne retraite ?

Pas d’inquiétude, si vous détenez d’anciens dispositifs d’épargne retraite (PERP, Madelin, PERCO...), vous pouvez demander à transférer les droits acquis au titre de ces contrats vers votre PER afin de rassembler votre épargne dans un seul et même dispositif. Toutefois, cette démarche n’est pas obligatoire et nécessite une analyse précise de votre contrat. Vous pouvez conserver vos anciens plans et continuer à les alimenter.

Avant de demander un transfert, pensez à faire analyser votre situation, vos objectifs et votre contrat par votre conseiller. Ce dernier est là pour vous accompagner et vous guider vers la meilleure solution. Vos anciens contrats peuvent proposer des conditions plus avantageuses que celles du PER.

Les questions les plus fréquentes

Un chargé d’affaires est à vos côtés pour vous accompagner
Contacter un chargé d’affaires