Ressources humaines

Tout savoir sur les titres-restaurant

Le titre-restaurant est l'un des avantages sociaux préférés des Français. Aujourd'hui, plus de 3,5 millions de salariés en bénéficient1. Comment fonctionne-t-il ? En quoi est-ce un véritable avantage pour vos salariés et pour votre entreprise ?

Les titres-restaurant : comment ça marche ?

Le concept est simple : avec les titres-restaurant, en version papier ou en version carte, les salariés payent leur repas pendant leur journée de travail.

Une alternative idéale pour les entreprises ne disposant pas de restaurant d'entreprise.

Quel est l'avantage pour le salarié ?

Le titre-restaurant est co-financé par le salarié et par l'employeur. Ce dernier finance entre 50% (minimum) et 60% (maximum) de son montant, le reste étant à la charge du salarié.

Le montant des titres-restaurant est fixé par l'employeur pour chaque journée de travail (donc hors week-end, congés ou repas remboursés sur note de frais).

Un gain net non imposable

Pour le salarié c'est donc un gain net : si l'employeur a fixé à 8 € le montant du titre-restaurant et qu'il en finance 50%, chaque jour de travail, le salarié recevra 8 € en titres-restaurant mais n'en aura financé lui-même que 4 €.

La participation de l'employeur est exonérée de charges sociales et fiscales jusqu'au montant du plafond d'exonération (5,52 € en 2019) lorsque le financement par l'employeur est compris entre 50 et 60% de la valeur du titre-restaurant.

Quels avantages pour l'employeur ?

Avantageux pour le salarié, le titre-restaurant est d'autant plus intéressant pour l'entreprise qu'il est souvent perçu par le salarié comme un complément de revenu... qui n'est soumis à aucune charge sociale ou fiscale2.

Les titres-restaurant sont donc une manière simple et efficace de contribuer à l'amélioration du pouvoir d'achat de vos salariés, et ainsi de les motiver et de les fidéliser.

Comparaison titres-restaurant et prime

Comparaison entre le versement d'une prime et la distribution de titres-restaurant d'un montant de 100 € par mois
Si cette somme est versée sous forme de prime Si cette somme est versée sous forme de titres-restaurant
Montant versé à l'épargnant 100 € brut 100 €
Charges patronales 50 € 0 €
Coût global pour l'entreprise (par mois) 150 €/mois 100 € + frais de gestion des titres-restaurants
Coût global pour l'entreprise (par an) 1 800 €/an 1 200 € + frais de gestion des titres-restaurants
Montant net perçu par le salarié (par mois) 100 €
  • charges salariales (15 €)
  • CSG/CRDS (9,50 €)
  • impôt sur le revenu (21,60 €)

= 53,90 €/mois

100 €/mois non imposable
Montant net perçu par le salarié (par an) 646,80 €/an 1 200 € non imposable

Comment mettre en place les titres-restaurant dans mon entreprise ?

Pour proposer à vos salariés les titres-restaurant, il suffit que votre entreprise compte un salarié.

De ce fait, les micro-entrepreneurs et les travailleurs non-salariés ne peuvent pas en bénéficier.

Il faut également savoir que, dès lors qu'une entreprise met en place les titres-restaurant, elle a l'obligation de les proposer à l'ensemble de ses salariés. Les salariés, de leur côté, sont libres d'accepter ou de refuser.

L'utilisation des titres-restaurant

Les bénéficiaires des titres-restaurant peuvent payer jusqu'à 19 € par jour3 avec leur carte, et ce quel que soit le montant du titre-restaurant dont ils bénéficient.

Les titres-restaurant peuvent être utilisés pour payer des repas, soit dans un restaurant qui les accepte, soit dans un commerce.

Consulter la liste de produits éligibles fixée par la CNTR.

1 Étude CRT - Edenred, 2013.

2 Dans la limite de 5,52 € par titre au 1er janvier 2019. Montant révisé chaque année.

3 Selon la réglementation en vigueur.