Sécurité

Faut-il protéger vos locaux par vidéosurveillance ?

Les entreprises sont une cible privilégiée par les voleurs, derrière les maisons de particuliers. Généralement vides la nuit et parfois situés dans des endroits isolés, les locaux professionnels sont facilement visés en vue d'un cambriolage. Faut-il alors opter pour la vidéosurveillance ?

La vidéosurveillance : quels avantages ?

Le premier avantage de la vidéosurveillance est l'effet dissuasif : les voleurs seront moins enclins à tenter de pénétrer dans des locaux en sachant qu'ils peuvent être filmés et enregistrés durant leur larcin... et donc plus facilement identifiables.

En outre, en cas de vol avéré, les services de police pourront utiliser les images de vidéosurveillance pour retrouver les coupables ce qui peut rendre l'enquête plus simple et plus rapide.

Où placer les caméras de surveillance ?

L'entreprise a plusieurs choix pour la vidéosurveillance : elle peut opter pour un système fonctionnant 24h/24 ou seulement les heures où les locaux sont vides. Elle peut également décider de cibler uniquement certains locaux, jugés plus à risques, comme les lieux de stockage.

La Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (la CNIL) rappelle toutefois que les caméras ne peuvent pas filmer les postes de travail, les toilettes, ni les zones de pause et de repos1.

Quelles règles pour la vidéosurveillance en entreprise ?

La vidéosurveillance ne peut être mise en place que dans un but légal, légitime et bien identifié. Elle ne peut pas être utilisée pour surveiller la qualité du travail des employés et les images enregistrées ne peuvent être visionnées que par des personnes habilitées : leur accès doit donc être sécurisé. Enfin, les enregistrements ne peuvent être stockés plus d'un mois, sauf incident justifiant l'exploitation des images pour la durée de la procédure.

Tous les salariés et les visiteurs d'une entreprise placés sous vidéosurveillance doivent être informés de l'enregistrement de l'image par des panneaux.