Assur Récolte : la solution pour couvrir votre exploitation face aux aléas climatiques

Le Crédit Mutuel Nord Europe propose aux exploitants une assurance récolte multirisques pour protéger leurs productions contre les dégâts climatiques.

Avantages

Une solution complète 5 familles de risques couverts
Une solution souple Franchises modulables
Un contrat éligible A la subvention de la PAC
Le + viticulteurs Protections spécifiques

Caractéristiques

Risques climatiques couverts

Avec ASSUR RECOLTE, vos cultures sont couvertes contre les périls climatiques majeurs :

  • Le vent (tempête, ouragan, coup de vent et tourbillon de chaleur sur le lin, vent de sable), 
  • La grêle, 
  • Le gel (et le poids de la neige),
  • L’excès d’eau (inondation, pluies orageuses, excès d’humidité sur céréales), 
  • La sécheresse (sécheresse, excès de température, coup de chaleur).

Les cultures assurables

Avec ASSUR RECOLTE, vous pouvez assurer :

  • Les céréales, 
  • Les oléagineux, 
  • Les protéagineux, 
  • Les cultures industrielles,
  • Les cultures spéciales*, 
  • Les semences sous-contrat*,
  • Les productions viticoles de raisins de cuve.


* Dans certaines limites et sous réserve de l’accord de l’Assureur.

Les dommages garantis

Pour les grandes cultures : sont assurées les pertes quantitatives, et sur certaines cultures les pertes qualitatives (pommes de terre, oignons…) dans le cadre de conditions définies dans des avenants spécifiques.
Les rendements assurables sont définis par votre historique de rendement sur la base des 5 dernières années.
Vous décidez ensuite du prix unitaire à assurer en fonction des prix du marché (en €/T).


Pour la vigne : sont assurées les pertes quantitatives par appellation, plafonnées aux quantums (= rendements légalement autorisés). Vous décidez ensuite du prix unitaire à assurer en fonction des prix du marché (en €/hl).

Modalités de souscription

Pour l’assurance des « grandes cultures » :

  • Obligation d’assurer au moins 70% de la superficie des cultures de vente en production de l’exploitation incluses dans le périmètre de couverture obligatoire (voir barème du CNGRA, Comité National de Gestion des Risques en Agriculture).
  • Les surfaces doivent être conformes à la déclaration PAC.
  • Obligation d’assurer la totalité d’une même nature de culture. 

Pour l’assurance des « vignes » :

  • Obligation d’assurer toutes les vignes en production de l’exploitation.

Date de prise d'effet des garanties :

Les garanties prennent effet dès la réception chez l’assureur de l’accord écrit de l’assuré et après application des délais de carence.

La cotisation est fixe pour l’année culturale quelle que soit la date de prise d’effet : ne prenez pas de risque, assurez-vous le plus tôt possible.
Le contrat est ensuite renouvelé par tacite reconduction, une mise à jour de votre assolement permettra de calculer la cotisation de l’année suivante.

Pourquoi souscrire une assurance récolte ?

Sécheresse, gel, grêle, inondation, tempête sont les cinq risques climatiques majeurs pouvant menacer une exploitation agricole et ses revenus. L'assurance récolte du CMNE s'adresse à tous les exploitants agricoles et viticoles pour protéger leurs cultures et les dédommager en cas de sinistre climatique pouvant impacter les rendements. Cette assurance pour agriculture est conçue comme une assurance multirisque. La formule de base d'Assur récolte comprend un ensemble de garanties assorti d'une franchise de 25%. En fonction de sa situation géographique, le professionnel peut améliorer sa couverture en optant pour une franchise ramenée à 5% sur les risques de grêle et de tempête. Cette assurance pour agriculteur sécurise le chiffre d'affaires de votre exploitation, mais également vos revenus.

Une assurance récolte adaptable selon l'exploitation

La France compte parmi les pays européens les plus touchés par les risques climatiques. Une étude fondée sur les renseignements préfectoraux révèle que les départements du Gard, de l'Hérault et du Vaucluse ont été les plus exposés entre 1988 et 2007. Cette inégalité face aux intempéries conduit le CMNE à moduler son assurance récolte selon le domaine de culture. La multirisque Assur Récolte du CMNE prévoit d'emblée une couverture spécifique pour les viticulteurs. Elle les dédommage quand 10% de leurs récoltes sont perdues suite à des averses de grêle et 25% quand elles sont détruites par les autres aléas climatiques.