Financer votre matériel

L'arrivée de machines toujours plus sophistiquées dans les champs contribue à l'accroissement de la productivité des exploitations. Aujourd'hui, la gestion des exploitations se fait à grand recours d'outils informatiques, de données satellites, voire de drones. Ces investissements peuvent être planifiés à l'aide de financements adaptés.

Anticiper vos investissements

Un imprévu, une panne... Certains investissements doivent se faire dans l'urgence. Pour ne pas perdre de temps inutilement, vous pouvez demander à votre banque une autorisation de crédit pré-accordée.

Points clés

  • Différentes enveloppes de financement pourront vous être proposées selon le type de prêt souhaité (prêt classique, crédit-bail, crédit-vendeur). Elles peuvent être accordées aux exploitants agricoles, aux Entreprises de Travaux Agricoles (ETA) ou aux Coopératives d'Utilisation Commune de Matériel Agricole (CUMA).
  • Votre banque détermine avec vous le montant de l'enveloppe qui peut vous être accordée à l'aide de vos documents comptables. Une fois l'enveloppe mise en place, les fonds seront disponibles très rapidement.

Points de vigilance

  • L'enveloppe est généralement utilisable pendant un an maximum. Passé ce délai, une nouvelle demande est nécessaire.
  • L'autorisation de crédit pré-accordée s'accompagne de modalités d'utilisation bien précises : type de bien à financer, durée du financement...

Financer votre matériel agricole

Votre concessionnaire agricole pourra vous proposer le financement du matériel, à des conditions souvent intéressantes.

Points clés

  • Vous n'avez aucune démarche à effectuer, c'est votre vendeur de matériel qui complète pour vous la demande de financement.
  • L'assurance emprunteur de ces prêts bénéficie généralement de formalités médicales allégées.
  • La participation de certains constructeurs peut vous permettre d'accéder à des conditions de financement avantageuses.

Points de vigilance

  • Certains constructeurs ont développé leurs propres sociétés de financement. N'hésitez pas à comparer les conditions générales et à évaluer les conditions du service après-vente.

Financer vos véhicules professionnels

Vous souhaitez financer l'acquisition d'un véhicule professionnel ? Vous pouvez demander un crédit classique ou un crédit-bail. N'hésitez pas à comparer les atouts de ces 2 modes de financement.

Points clés

  • Pour être immédiatement propriétaire de votre véhicule, orientez-vous vers un crédit auto classique, soumis à intérêts, remboursable en 1 à 7 ans, inscrit comme dette au passif du bilan.
  • Pour préserver votre trésorerie, un crédit-bail permet de vous porter acquéreur du véhicule, contre le versement de loyers durant 2 à 6 ans. Vos loyers couvrent 100 % du bien TTC et sont considérés comme charges d'exploitation, déductibles de votre bénéfice imposable, dans les limites fiscalement admises. À l'issue du contrat, le crédit-bail prévoit le rachat du véhicule pour sa valeur résiduelle définie dans le contrat.
  • La Location Longue Durée vous permet de financer et d'utiliser un véhicule, sans en être propriétaire. La gestion de votre véhicule est externalisée et vous restituez le véhicule à la fin du contrat. Vous choisissez le véhicule qui vous convient et transférez les risques de dépréciation du véhicule au financeur.

Points de vigilance

  • Quel que soit le financement choisi, pensez à prendre une assurance emprunteur pour le crédit et une assurance auto pour le véhicule ou la flotte de véhicules.

Notre offre

Actimat

Financez votre matériel agricole, neuf ou d'occasion, chez votre concessionnaire

Bail Agri

Bail Agri : crédit-bail et location financière

Votre conseiller peut aussi vous proposer :

Flash Bail, une enveloppe de crédit-bail et de location pré-accordée qui permet de financer les véhicules et les équipements mobiliers.

Crédit Mutuel Auto Pro, le financement de véhicules pro en crédit-bail ou en Location Longue Durée.

Les prêts Moyen Terme Spéciaux, pour les Coopératives d'Utilisation du Matériel Agricole.

Prendre rendez-vous