Constituer une épargne de précaution

L'agriculture plus que toute autre activité est soumise à de nombreux aléas : risque climatique, sanitaire, volatilité des cours, retournement de marché...
D'une année à l'autre, ces évènements peuvent impacter les résultats économiques et financiers de votre exploitation. Pour y faire face, il est important de constituer une épargne de précaution.

Optimiser la rémunération de vos excédents

Dans le domaine agricole, il n'est pas rare de constater des décalages de trésorerie pouvant générer des excédents ponctuels. Dans l'attente d'une réutilisation future, il peut être opportun d'en optimiser la rémunération.

Points clés

  • Si vous souhaitez une épargne disponible à chaque instant, les OPC de trésorerie permettent d'optimiser vos excédents au jour le jour.
  • Si vous pouvez placer vos excédents sur une durée définie, privilégiez les comptes à terme, vous bénéficiez ainsi de rémunérations garanties à l'avance. Certains comptes à terme nécessitent un préavis en cas de retrait anticipé. Les fonds ne sont donc pas disponibles immédiatement lors de votre demande. Ils bénéficient néanmoins d'une rémunération généralement plus favorable.

Points de vigilance

  • Lorsque que vous placez la trésorerie de votre exploitation, privilégiez, par sécurité, un placement où votre épargne peut être retirée et mobilisée à tout instant.

Qu'est-ce qu'un Organisme de Placements Collectifs (OPC) ?

Qu'est-ce qu'un compte à terme (CAT) ?

Si je sors avant terme d'un compte à terme, suis-je pénalisé ?

Est-ce que je peux effectuer des versements complémentaires pendant la durée de placement du compte à terme ?

Profiter du dispositif fiscal de Déduction Pour Aléas (DPA)

Constituez-vous une épargne de précaution dans le cadre du dispositif fiscal de Déduction Pour Aléas. Elle vous permettra de disposer de liquidités pour faire face à un aléa, qu'il soit d'origine climatique, naturelle, sanitaire ou économique.

Points clés

  • L'épargne permettant d'utiliser la DPA est réservée aux exploitants agricoles relevant de l'impôt sur les revenus dans la catégorie des bénéfices agricoles, selon un régime réel d'imposition.
  • Vous pouvez décider, avec votre comptable, des sommes à verser sur une épargne utilisant la DPA, dans les 6 mois qui suivent la clôture de votre bilan comptable et au plus tard à la date du dépôt de la déclaration des résultats.
  • Dans le cadre de la déduction pour aléas, vous pourrez ainsi déduire de votre bénéfice imposable le double des sommes placées sur votre épargne DPA en contrepartie d'un engagement à utiliser ces fonds selon les cas autorisés par la règlementation. Pour plus de renseignements, rapprochez-vous de votre comptable.

Bon Plan

La protection de vos cultures pour compléter votre épargne de précaution

Les contrats d'assurance récolte permettent de protéger vos cultures tout en bénéficiant d'une possible prise en charge de votre cotisation d'assurance par des subventions des pouvoirs publics français et européens.

Que prévoit la réglementation en matière de DPA (Déduction Pour Aléas) ?

Notre offre

Tonic Agri DPA

Un compte à terme pour vous aider à faire face à un aléa.

Votre conseiller peut aussi vous proposer :

Les Fonds Communs de Placement (FCP), des OPC pour répondre à vos besoins de placement de trésorerie ou à plus long terme.

Prendre rendez-vous