Constituer une épargne de précaution

L'agriculture plus que toute autre activité est soumise à de nombreux aléas : risque climatique, sanitaire, volatilité des cours, retournement de marché...
D'une année à l'autre, ces évènements peuvent impacter les résultats économiques et financiers de votre exploitation. Pour y faire face, il est important de constituer une épargne de précaution.

Optimiser la rémunération de vos excédents

Dans le domaine agricole, il n'est pas rare de constater des décalages de trésorerie pouvant générer des excédents ponctuels. Dans l'attente d'une réutilisation future, il peut être opportun d'en optimiser la rémunération.

Points clés

  • Si vous souhaitez une épargne disponible à chaque instant, les OPC de trésorerie permettent d'optimiser vos excédents au jour le jour.
  • Si vous pouvez placer vos excédents sur une durée définie, privilégiez les comptes à terme, vous bénéficiez ainsi de rémunérations garanties à l'avance. Certains comptes à terme nécessitent un préavis en cas de retrait anticipé. Les fonds ne sont donc pas disponibles immédiatement lors de votre demande. Ils bénéficient néanmoins d'une rémunération généralement plus favorable.

Points de vigilance

  • Lorsque que vous placez la trésorerie de votre exploitation, privilégiez, par sécurité, un placement où votre épargne peut être retirée et mobilisée à tout instant.

Notre offre

Tonic Agri DPA

Un compte à terme pour vous aider à faire face à un aléa.