Magazine Contact

Ils remettent la main sur le métier

De plus de plus de français font le choix de quitter leur bureau pour aller s'épanouir dans un métier manuel. Le Crédit Mutuel vous guide avec trois situations différentes pour réussir ce pari audacieux.

Pour l'amour des beaux chromes

À 45 ans, vous êtes chargé de clientèle dans une agence de communication et vous y pensez tous les matins en taillant votre barbe de Hipster : vous voulez vous lancer dans la carrosserie.

Quelques conseils pour franchir le cap :

  • Formez-vous en passant un CAP (certificat d'aptitude professionnelle), même si vous avez passé tous vos étés dans le garage de l'oncle Robert,
  • Négociez une rupture conventionnelle avec votre employeur afin de bénéficier de l'aide à la création d'entreprise.
  • Souscrivez une assurance prévoyance en cas de longue maladie, invalidité, décès.

Troquer la toge contre la toque

Votre fille, en troisième année de licence de droit, s'ennuie fermement à la fac. Depuis qu'elle est toute petite, elle vous régale tous les dimanches avec ses gâteaux. Bref, votre chère petite Diane veut troquer sa future toge d'avocate contre une toque de pâtissière.

Quelques conseils pour l'aider à se lancer :

  • Incitez-la à passer quand même sa licence. C'est la meilleure manière de valoriser ses trois années de fac et puis le droit, c'est toujours utile.
  • Aidez-la à trouver le bon CAP et le bon maître d'apprentissage.

À l'école de la charpenterie

Votre neveu Théo, 14 ans, entre en troisième mais il rame. Un jour, vous l'avez surpris, perché sur une échelle, en train de refixer des tuiles sur le toit du garage, un grand sourire scotché aux deux oreilles.

Pourtant ses parents n'ont qu'une idée en tête : en faire un ingénieur. Pourquoi n'iriez-vous pas les voir pour leur en parler ?

Quelques conseils pour l'accompagner dans son  :

  • Aidez Théo à bien choisir sa vocation, visiter un salon des métiers, ou bien se documenter sur les sites de la Chambre des Métiers (www.oriente-metiers.fr, www.artisanat.fr).
  • Aidez Théo à trouver un bon stage de découverte chez un charpentier.

La reconversion professionnelle en quelques chiffres

Les chiffres concernant la reconversion professionnelle sont éloquents :

Si 93% des Français ont déjà songé à faire une reconversion professionnelle, 38% d'entre eux ont franchi le cap tandis que plus de la moitié y aspire1.

La bonne idée pour votre enfant : Objectif Emploi Orientation

Si votre enfant est titulaire d'un Eurocompte Formules Jeunes au Crédit Mutuel, il peut donc bénéficier du service Objectif Emploi Orientation2 afin de s'informer sur les métiers, y compris manuels : ascensoriste, ostréiculteur, paysagiste, carrossier, brasseur... et les formations pour y accéder.

À lui les conseils, bilan de formation et même un coaching personnel qui l'aidera à construire son projet.

Plus d'informations sur le site objectifemploi-orientation.fr ou l'application dédiée.