Entrepreneuriat

Les créations d'entreprises au plus haut depuis 2010

L'entrepreneuriat a le vent en poupe ! Les créations d'entreprises n'ont jamais été aussi nombreuses en France depuis 2010. L'Insee a recensé 591 000 € nouvelles entreprises en 2017, soit 7% de plus qu'en 2016. Voici les points clés à retenir.

Un nombre record d'entreprises classiques

Le nombre de créations d'entreprises classiques (hors micro-entrepreneurs) atteint un niveau encore jamais mesuré par l'Insee en trente ans, à savoir 349 000 (+6% en un an). Il dépasse notamment son niveau de 2008, pour la première fois depuis la mise en place du régime de l'auto-entrepreneur en 2009.

Davantage de micro-entreprises et de sociétés

Sans retrouver les performances des premières années de son existence, l'ex-statut d'auto-entrepreneur, devenu micro-entrepreneur en 2016, connaît un regain d'intérêt. Après deux années de recul, les créations de micro-entreprises progressent de 9%. Les créations de sociétés augmentent quant à elles de 5%.

Les sociétés par actions simplifiées séduisent

En 2017, le succès des sociétés par actions simplifiées (SAS) se confirme. Elles offrent une grande souplesse de fonctionnement aux associés et leur donnent la possibilité d'aménager les conditions de leur entrée et de leur sortie de la société. À l'opposé, la part des sociétés à responsabilité limitée (SARL), caractérisées par la responsabilité limitée des associés dont la perte potentielle se limite au montant de leurs apports respectifs, ne cesse de diminuer.

Les activités spécialisées détrônent le commerce

Avec une hausse de 14% et 103 000 nouvelles entreprises, le secteur des activités spécialisées, scientifiques et techniques est le premier contributeur à la hausse globale. Il devient ainsi le premier secteur en nombre de créations d'entreprises, devant le commerce (99 000 créations), qui occupait la première marche du podium depuis début 2000.

Secteurs et régions : une hausse quasi-généralisée

Les créations d'entreprises augmentent dans tous les autres secteurs d'activité, hormis dans la construction (-1%). Toutes les régions françaises affichent des indicateurs à la hausse, exceptées la Martinique et la Guyane.

Le top 3 des régions les plus dynamiques

  1. Mayotte : +16%
  2. Île-de-France : +10%
  3. Nouvelle-Aquitaine, ex-æquo avec Auvergne - Rhône-Alpes : +8%

Peu d'entreprises employeuses lors de la création

En 2017, 4% des nouvelles entreprises (7% des entreprises classiques) emploient au moins un salarié au moment de leur création. Elles démarrent leur activité avec 2,6 salariés en moyenne. Hors micro-entrepreneurs, les nouvelles entreprises sont le plus souvent employeuses dans l'hébergement et la restauration (16%) ainsi que dans la construction (11%).

Plus de jeunes, autant de femmes

L'âge moyen des créateurs d'entreprises est de 36 ans. La part des moins de 30 ans augmente : elle est de 37% contre 35% en 2016. Par ailleurs, en 2017, les femmes ont créé quatre entreprises sur dix. Une proportion stable depuis 2015.

Source : Insee Première n° 1685, janvier 2018.