Particuliers

Comment bien choisir son alarme anti-intrusion ?

Partager :

Avec la recrudescence des cambriolages, de plus en plus de particuliers souhaitent équiper leur logement d'une alarme anti-intrusion. Mais il existe de nombreux modèles différents et ce n'est pas toujours facile de s'y retrouver. On vous aide à choisir votre alarme anti-intrusion.

Les cambriolages explosent sous l'effet du déconfinement

Les chiffres ont de quoi faire froid dans le dos : en France, un cambriolage a lieu toutes les 90 secondes ! Ce fléau peut vous concerner quel que soit votre lieu de vie (ville ou campagne). En effet, selon le ministère de l'Intérieur, le nombre de cambriolages est quasiment similaire dans les zones rurales et dans les petites et moyennes agglomérations. En 2020, 7 cambriolages pour 1 000 logements ont été enregistrés (résidences principales et secondaires) Source : (Source : Ministère de l'Intérieur - Etat 4001, 2020) Autre fait marquant : dans 1 cas sur 3 (31% des cas), une personne était présente lors du cambriolage ou de la tentative de cambriolage. Source : (Source : INSEE / Interstat / ONDRP, Enquête « Cadre de vie et sécurité » 2019)

Et le déconfinement n'a rien arrangé : depuis mai 2020, le nombre de cambriolages s'est envolé de 114%, toujours selon le ministère de l'Intérieur. A noter que les régions les plus touchées sont l'Ile-de-France et la région Auvergne Rhône Alpes (Source : Ministère de l'Intérieur-Etat 4001, 2020).

infoBon à savoir

De nombreux cambriolages ont lieu sans effraction. Dans 64% des cas, le cambrioleur force une porte et dans 23% des cas, il force une fenêtre. Pensez à vérifier que toutes les issues de votre domicile sont fermées lorsque vous sortez, y compris celles des dépendances. Retrouvez tous nos conseils pour éviter les cambriolages.

3 types d'alarmes anti-intrusion

L'alarme anti-intrusion reste la solution la plus efficace pour faire fuir les cambrioleurs qui voudraient pénétrer dans votre logement, voire les dissuader de mettre leur projet à exécution. Encore faut-il savoir choisir le système qui sera le plus adapté à vos besoins et à la configuration de votre domicile.

Tout d'abord, optez sans hésiter pour une alarme anti-intrusion sans fil plutôt qu'une alarme filaire : plus facile à installer, elle pourra aussi évoluer au gré des nouvelles technologies ou des options supplémentaires que vous souhaitez. Vous pouvez par exemple y ajouter ultérieurement un détecteur de fumée ou une caméra vidéo.

L'alarme la plus basique comprend évidemment des détecteurs de mouvement qui déclenchent la sirène en cas d'intrusion, mais elle ne vous préviendra pas si vous n'êtes pas sur place. Certaines sont également munies d'un capteur photo qui prendra des clichés le cas échéant.

Seconde possibilité : l'alarme intrusion autosurveillée reliée à la box Internet ou à la ligne téléphonique. Vous pouvez la contrôler à distance et recevoir une alerte par SMS ou par mail si des malfaiteurs s'introduisent chez vous.

Il faut bien sûr être disponible pour prendre connaissance de l'alerte et pouvoir ensuite agir. Cependant, si vous n'êtes pas disponible pour réagir immédiatement, les cambrioleurs seront libres d'agir.

Enfin, le service le plus complet en matière d'alarme anti-intrusion : l'alarme avec télésurveillance. Dans ce cas, le système est relié à un centre de télésurveillance qui réagit immédiatement en cas de tentative d'intrusion, 24h/24 et 7j/7. En fonction de la situation, il enverra un agent de sécurité et appellera les forces de l'ordre ou les secours.*

C'est ce que propose notre système Homiris.

Voir la démo vidéo

En cas d'alarme, le centre de surveillance réalise un appel de contrôle sur place en moins de 30 secondes* pour vérifier l'origine du déclenchement, avec intervention d'un agent de sécurité et appel des forces de l'ordre si nécessaire*. L'équipement sans fil est mis en service par un professionnel de la sécurité, après un diagnostic de votre habitation et de vos habitudes de vie.

Voir les différentes formules

editA noter

Si vous habitez en appartement, pensez à équiper également les fenêtres de détecteurs de présence pour les logements au rez-de-chaussée ou au premier étage. Si vous êtes dans un pavillon, n'oubliez pas d'installer des détecteurs sur tous les accès au jardin : c'est souvent l'entrée préférée des cambrioleurs !