Particuliers

Covoiturage : ce qu'il faut savoir pour être bien protégé

reply
Partager

Bien avant l'auto-partage ou la location de véhicule à un particulier, le covoiturage a posé les premiers jalons de la mobilité collaborative. Pratique confidentielle devenue en dix ans un véritable phénomène de société, le covoiturage nécessite toutefois d'être bien assuré(e). Voici les principaux points de vigilance que vous devez avoir.

covoiturage assurances

Le covoiturage, un phénomène de société

De nombreux français ont pratiqué le covoiturage au moins une fois dans leur vie. Si 43 % des déplacements se font dans le cadre d'un trajet domicile-travail(1), les Français sont également de plus en plus nombreux à privilégier le covoiturage pour leurs déplacements longue distance, que ce soit en France ou dans les pays limitrophes.

Faire des économies, rencontrer de nouvelles personnes ou réduire l'empreinte environnementale de ses déplacements, il existe autant de covoitureurs que de covoiturages. Les choses peuvent toutefois se compliquer en cas de sinistre. A moins d'être bien couvert, bien entendu !

Assurer le conducteur, le véhicule ou le trajet ?

Cette question résume à elle seule le dilemme de bien des covoitureurs à l'heure d'examiner la manière dont ils sont couverts par leur police d'assurance. Historiquement, l'assurance du véhicule est associée à son conducteur principal : c'est sur cette base que se fonde, par exemple, le fameux principe du bonus/malus (jusqu'ici le bonus/malus est bien déterminé par le passé d'assurance du conducteur, mais il sera ensuite lié au véhicule ou au contrat).

Or la mobilité collaborative et le covoiturage bouleversent ces schémas établis. En cas de prêt de volant, un véhicule peut être conduit par plusieurs personnes, mais encore faut-il prévenir son assureur ou vérifier que votre contrat le permet. Qu'en est-il de la responsabilité en cas de sinistre, des recours juridiques éventuels ainsi que du rôle de la plateforme ayant servi à organiser le covoiturage ?

Les trois points de vigilance avant de vous lancer dans le covoiturage

  • Pour emmener un collègue au travail en toute sérénité, vérifiez que votre assurance couvre vos déplacements domicile-travail (même si vous ne prenez pas votre véhicule tous les jours pour vous rendre au travail...). Il est en effet possible de faire baisser la note de votre police d'assurance en optant pour une garantie ne couvrant que vos "usages privés" (uniquement les déplacements de loisirs, week-end...). Une distinction qui peut se révéler préjudiciable en cas de sinistre.
  • Pour prêter le volant à quelqu'un d'autre, vérifiez avec votre assureur les montants des franchises prêt de volant, (et éventuellement désignez comme conducteur secondaire le conducteur si celui-ci conduit le véhicule plusieurs fois). N'oubliez pas cependant que c'est vous qui supporterez le malus associé à un accident, même si vous ne conduisiez pas au moment des faits.
  • Si vous organisez votre covoiturage via une plateforme ou une société de services, soyez sûr(e) que cette dernière dispose d'une assurance couvrant sa responsabilité. Cela est aujourd'hui le cas des acteurs majeurs du secteur en France.

Et en cas de sinistre, que se passe-t-il ?

En cas de sinistre, l'indemnisation des dommages matériels dépendra des garanties prévues au contrat souscrit. Même en cas de prêt de volant, il reviendra au titulaire du contrat d'assurance d'assumer les éventuels coûts non couverts.

En ce qui concerne les dommages corporels, le conducteur du véhicule reste le seul responsable (les dommages étant causés par sa faute) :

Les passagers sont naturellement couverts par l'assurance du véhicule : de fait, une simple assurance au tiers suffit à couvrir l'ensemble des passagers se trouvant dans les véhicules impliqués dans le sinistre. Dans les contrats d'assurance du Crédit Mutuel, une garantie "dommages corporels au conducteur" est incluse d'office.

En matière de choix de vos garanties dans votre contrat d'assurance auto, votre conseiller Crédit Mutuel est là pour vous aider. N'hésitez pas à le contacter.

Assurances Crédit Mutuel Nord IARD - société anonyme au capital de 44 772 627.79€ - RCS LILLE 408 824 985 - Entreprise régie par le Code des Assurances - Siège social : 4, place Richebé Lille - Adresse postale : 63 chemin Antoine Pardon 69 814 TASSIN CEDEX.