Gérer vos comptes et vos dépenses au quotidien

Votre quotidien oscille entre deux devises, l'Euro et le Franc suisse (CHF), et cela génère des problématiques bancaires particulières pour percevoir votre salaire, gérer vos comptes et vos dépenses au quotidien.
Le Crédit Mutuel vous aide à identifier ces besoins et vous conseille sur les différentes solutions à envisager. Sachez qu'être frontalier n'implique pas nécessairement avoir besoin d'une banque et d'un compte en Suisse. Vous pouvez vous simplifier la vie et éviter d'avoir à vous équiper en double, des deux côtés de la frontière.

Réceptionner votre salaire suisse en France

Avant de pouvoir effectuer toute opération bancaire, vous devez bien sûr disposer d'un compte courant en CHF en France. Il vous permettra de gérer vos rapatriements, régler vos dépenses, payer vos échéances de prêt, etc.
Mais votre employeur est à l'étranger. Comment faire alors pour réceptionner votre salaire (ou votre pension) ?

Points clés

  • Pourquoi ne pas essayer de trouver un moyen de recevoir votre salaire en CHF directement sur votre compte en CHF en France, pour gagner du temps, faire des économies, tout en étant sécurisé ?
    C'est en tous les cas ce que vous conseille fortement le Crédit Mutuel pour vous simplifier la vie et vous éviter des frais inutiles.
    Le service de Rapatriement Transfrontalier (RTF) a justement été créé pour cela.

Points de vigilance

Soyez vigilant en choisissant le mode de rapatriement de votre salaire.

  • En espèces : attention aux risques encourus si vous transportez beaucoup d'argent en liquide (perte, vol, frais et limites douanières en montant...). Et vous risquez également de devoir faire la queue au guichet ou au GAB de votre banque pour déposer l'argent sur votre compte.
  • Par virement international : c'est en effet bien plus sûr, et moins fastidieux, mais il faut intégrer un coût supplémentaire, voire un délai plus long pour avoir la somme sur le compte en France. En effet, comme peu d'employeurs acceptent de faire des virements internationaux, cela nécessiterait en plus que vous ayez un compte dans une banque en Suisse où domicilier votre salaire, et que vous initiez vous-même le virement depuis votre banque suisse dans un second temps.
  • En prélevant automatiquement un compte en Suisse (Débit Direct/LSV) : c'est la solution proposée par certaines banques françaises pour rapatrier un montant fixe en CHF tous les mois vers la France. Mais cela nécessite également d'avoir un compte en Suisse, d'attendre que le salaire soit versé pour effectuer le prélèvement, et oblige à fixer une date et un montant fixe... Alors que votre salaire peut varier d'un mois à l'autre et n'est pas forcément versé toujours à la même date par votre employeur.

Gérer vos comptes

Votre quotidien ne se résume pas à la réception de votre salaire sur un compte. Diverses rentrées d'argent peuvent venir l'alimenter et vous devez pouvoir gérer vos comptes et transferts aisément, même à l'international.

Points clés

  • Déposer des espèces en CHF sur votre compte en France.
  • Changer vos devises contre euro.
  • Transférer de l'argent entre vos comptes EUR et CHF, avec change, ponctuellement ou de manière automatique mensuellement, au guichet/sur GAB/par Internet... Par exemple pour convertir en euro une partie de votre salaire versé en CHF, afin de subvenir à vos besoins en euro en France : paiement d'un loyer, remboursement d'un crédit en euro, dépenses au quotidien en France...
  • Réceptionner des virements de l'étranger, y compris provenant de votre propre compte bancaire en Suisse (si vous en avez un).
  • Vous simplifier la vie au quotidien avec la Banque à Distance, en gérant vos comptes et vos opérations bancaires (euro et CHF) où vous voulez, et quand vous le souhaitez, 24h/24, 7j/7.

Points de vigilance

  • Lors de la conversion mensuelle en euro du salaire versé en CHF, vous encourez un risque de change.
  • Veillez également à pouvoir disposer d'un compte et d'outils de gestion de vos comptes vous permettant : 


  • d'effectuer des opérations à l'international ; 
  • d'effectuer des opérations de change ; 
  • même depuis votre pays de travail, à distance ; 
  • et ne vous obligeant pas à détenir un compte et un équipement bancaire en double, des deux côtés de la frontière.

Disposer de moyens de paiement

Et pour effectuer vos dépenses au quotidien en Suisse, quels sont les points auxquels attacher une importance particulière ou à savoir en tant que frontalier concernant les moyens de paiement à votre disposition ?

Points clés

  • Disposer d'argent liquide pour de petites dépenses au quotidien en Suisse (et donc pouvoir retirer des francs suisses, en Suisse voire même en France).
  • Carte bancaire : très pratique pour retirer facilement des espèces ou payer chez des commerçants, au restaurant, lorsque vous faites votre plein d'essence, etc.
  • BVR : très utilisé en Suisse pour régler une facture ponctuelle, il s'agit d'un simple bulletin de versement fourni généralement par les fournisseurs de service, et que vous pouvez remettre rempli au bureau de Poste le plus proche, accompagné de la somme due, la Poste se chargeant alors de remettre le versement à votre fournisseur.
  • Prélèvements automatiques en CHF (LSV) : ce mode de paiement est bien plus pratique que le BVR pour gérer vos paiements récurrents (payer un abonnement à un magazine ou journal suisse, régler votre cotisation syndicale, alimenter régulièrement un 3e pilier de retraite en Suisse, etc.).
  • Et autant que possible sans avoir à ouvrir un compte dans une banque en Suisse !

Points de vigilance

  • Chèques en CHF : ça existe, mais ce moyen de paiement n'est quasiment pas utilisé en Suisse.
  • Virements vers la Suisse, en EUR ou CHF : bien plus sûr que les espèces, mais souvent plus onéreux.
  • Carte bancaire : si vous utilisez une carte en euro, vous aurez des frais dès que vous ferez des paiements ou retraits en CHF en Suisse. Mieux vaut avoir une véritable carte en CHF pour éviter ces frais.

Notre offre

Carte bancaire CHF

La carte pour effectuer gratuitement vos paiements et retraits GAB en CHF en Suisse.