Prêt immobilier

Immobilier : prêt amortissable ou prêt in fine ? Le match

J'ai décidé d'acheter un bien immobilier. Pour boucler mon plan de financement, j'ai besoin d'un prêt. Mais lequel choisir : prêt amortissable « classique » ou prêt in fine ? Quels sont les avantages et inconvénients de chacun ?

J'aimerais comprendre : comment fonctionne un crédit amortissable ?

Le prêt amortissable est la formule traditionnelle pour financer un achat immobilier. Elle est souvent proposée pour acheter votre résidence principale.

Avec un crédit immobilier amortissable, le capital est amorti dans le temps. En principe, les mensualités sont constantes pendant toute la durée du prêt, qui oscille entre 5 et 30 ans.

Chaque mensualité comprend à la fois :

  • une part de remboursement du capital,
  • une part de paiement des intérêts calculés sur le capital restant dû.

S'ajoute également votre assurance emprunteur, mais dans ce cas là, les échéances ne sont plus constantes.

Si je choisis un prêt in fine, comment fonctionne mon financement ?

À chaque échéance d'un crédit in fine, vous ne payez que les intérêts et l'assurance emprunteur, pendant toute la durée du prêt qui varie entre 24 et 240 mois.

Ce n'est que pour la dernière échéance que vous soldez la totalité du capital emprunté.

Un prêt in fine peut être à taux fixe ou à taux variable. Pour le garantir, votre caisse vous demandera :

  • les mêmes sûretés que pour un crédit amortissable (hypothèque, cautionnement mutuel...)
  • le nantissement d'un produit d'épargne, tel qu'un contrat d'assurance-vie.

L'assurance vie permet-elle dans tous les cas de solder le crédit ?

Si elle ne vous permet pas, à la fin, de rembourser votre crédit, l'assurance-vie vous permet de garantir votre prêt. C'est aussi une épargne dédiée au remboursement du capital.

En pratique : vous souscrivez pour des durées identiques le crédit in fine et le contrat d'assurance-vie nanti en faveur de la banque. Vous alimentez chaque mois ce produit d'épargne jusqu'à la dernière échéance du prêt, ce qui vous permet de solder le capital.

Quand ai-je intérêt à demander un prêt in fine ?

Le prêt in fine est souvent intéressant pour réaliser un investissement locatif.

Dans ce cas, vous percevez des loyers, vous déduisez les intérêts du prêt in fine et vous réduisez l'imposition de vos revenus fonciers.