Logement

État des lieux : comment le rédiger ?

Je viens de trouver le candidat parfait pour la location de mon bien immobilier. Pour préparer la signature du contrat de bail et l'entrée du locataire dans le logement, j'ai besoin de rédiger un état des lieux. Comment faire ?

Pourquoi dois-je faire un état des lieux ?

Après l'étape du crédit immobilier et la recherche d'un locataire, votre projet d'investissement locatif prend enfin forme. Pour sécuriser le contrat de location, vous avez besoin d'un état des lieux.

Ce document vous protège en cas de contestation au moment où votre locataire quittera votre logement. Si vous constatez des dégradations, l'état des lieux de sortie pourra être comparé à celui établi lors de l'entrée.

C'est pour cela que le document doit être rempli avec le concours du locataire au début et à la fin du contrat de location.

Suis-je libre de rédiger l'état des lieux comme je le veux ?

En pratique, vous avez le choix de rédiger votre état des lieux sur papier ou sur un support informatique.

Il doit être signé de votre main (ou de votre représentant) et de celle de votre locataire. Le document à joindre au contrat de bail doit être imprimé en deux exemplaires, pour vous et votre locataire.

Le même inventaire, réalisé à la sortie des lieux de votre locataire, permettra de contrôler que vous récupérez votre bien dans le même état qu'à l'entrée.

Quels éléments doit contenir mon état des lieux ?

Après avoir précisé s'il s'agit d'un état des lieux d'entrée ou de sortie, le document doit mentionner précisément :

  • la date de signature
  • la localisation du logement
  • le nom et le domicile des parties
  • la description précise de chaque pièce du logement
  • le nombre de clés et la destination de chacune
  • la signature des parties.

Enfin, vous pouvez aussi noter sur votre état des lieux les relevés des compteurs d'eau et d'énergie.

Mon état des lieux doit-il être exhaustif ?

Oui, c'est important. La description du logement doit être détaillée. Chaque pièce doit être passée en revue, en notant l'état :

  • des revêtements muraux
  • du sol
  • des ouvertures (portes, fenêtres...)
  • des installations et des équipements (chauffage, appareils électriques...)

C'est ici l'occasion de relever les fissures, les tâches, les défauts de fonctionnement de toutes les pièces du logement, y compris la cave, le garage ou le balcon.

S'il s'agit d'un bien locatif meublé, n'oubliez pas d'évaluer l'état du mobilier et des fournitures.

Un huissier peut-il m'aider à rédiger l'état des lieux ?

Si votre locataire refuse de réaliser un état des lieux à l'amiable ou si vous voulez éviter toute forme de litige, vous pouvez utiliser les services d'un huissier.

C'est l'huissier qui se rend sur place. Il procède par écrit à la description neutre et exhaustive du logement. Votre locataire et vous-même recevez ensuite par lettre recommandée un exemplaire de l'état des lieux.