Entrepreneuriat

Les artisans se lancent de plus en plus en solo

L'artisanat a le vent en poupe en France, comme le montre le baromètre de l'artisanat de l'Institut Supérieur des Métiers (ISM). En 2018, pas moins de 177 500 nouvelles entreprises artisanales ont été créées... et la grande majorité l'a été sans salariés.

95% de nouvelles entreprises artisanales n'ont pas de salariés

Le chiffre dévoilé par le baromètre de l'artisanat1 est éloquent : sur les 177 500 entreprises créées en 2018, 95% n'ont pas de salariés au démarrage de l'activité. L'une des raisons principales de ce phénomène est le succès croissant des microentreprises qui représentent plus d'un quart de l'ensemble des nouvelles entreprises artisanales créées en 2018.

Les statuts les plus utilisés pour créer une entreprise

Reflet de cette tendance de l'artisan à créer une activité en solitaire, sur l'ensemble des entreprises créées en 2018, 68% sont des « entreprises individuelles » soit dans leur forme classique, soit en microentreprise (26%). Le troisième statut le plus utilisé est celui de société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) qui ne représente toutefois que 12% de l'ensemble.

BTP et services en forte croissance

Si toutes les familles d'entreprises artisanales selon l'ISM (alimentation, fabrication, BTP et services) ont vu le nombre d'entreprises augmenter, c'est le BTP qui remporte la première place en 2018 avec 63 200 créations. Les services suivent avec 57 100 créations d'entreprises.

À elles seules, ces deux familles représentent près de 2/3 des créations d'entreprises artisanales.

1 ISM, Baromètre de l'artisanat, novembre 2019