La capacité de remboursement

Lorsqu'un crédit est accordé, un risque financier est toujours assumé par l'organisme prêteur. Pour s'assurer que les mensualités seront bel et bien payées par l'emprunteur, une étude minutieuse du dossier de financement est menée. Elle servira notamment à déterminer la capacité de remboursement du contractant.

Qu'est-ce que la capacité de remboursement ?

La capacité de remboursement correspond au montant maximum de remboursement pouvant être pris en charge par un foyer au moment d'une demande de crédit. Elle détermine de façon directe l'acceptation ou le refus du dossier de crédit, mais également, le cas échéant, les conditions de l'emprunt. D'un point de vue général, plus la capacité est élevée, plus les conditions accordées sont avantageuses, tant d'un point de vue de la durée, de la souplesse que des taux de crédit.

La capacité de remboursement se confond avec le taux d'endettement, qui exprime la part du revenu consacrée aux remboursements des prêts. En France, les organismes financiers refusent traditionnellement les demandes de financement si le taux d'endettement est supérieur à 33 %. Ce taux n'est cependant pas réglementaire et est susceptible de varier selon les établissements.

Comment est calculée la capacité de remboursement ?

La capacité de remboursement est obtenue en effectuant la différence entre les ressources et les charges mensuelles de la cellule fiscale. Parmi les ressources figurent notamment le salaire, les pensions, les allocations et les revenus financiers. Parmi les charges figurent notamment le loyer, les mensualités de crédit en cours, les dettes et les pensions alimentaires.

Un exemple concret

Monsieur Durant perçoit un salaire mensuel net de 3800 €. Locataire de son logement, il verse chaque mois sur le compte en banque de son propriétaire une somme de 700 €. Ses charges s'élèvent quant à elles à 250 €, auxquelles doivent être rajoutée 300 € d'impôts. Jeune actif, Monsieur Durant n'a aucun crédit en cours.

En se rendant à sa banque, sa capacité de remboursement est estimée à 2550 € (3800-(700+250+300)). Son taux d'endettement s'élève quant à lui à 32,9 %.